International › APA

Liberté provisoire pour deux journalistes mauritaniens

La justice mauritanienne a accordé une liberté provisoire à deux journalistes arrêtés et détenus depuis mercredi dernier sur plainte d’un avocat résidant en France, a-t-on appris de source judiciaire à Nouakchott.Babacar Baye N’Diaye, rédacteur en chef du site d’information en français Cridem, et Mohamdi Ould Saibout, directeur de publication du site arabophone Taqadoum, ont été relâchés mercredi sur ordre d’un juge d’instruction auquel ils ont été transférés le même jour par le procureur de la République.

Les deux journalistes font l’objet d’une plainte déposée par un avocat franco-mauritanien qui leur reproche de l’avoir diffamé dans des articles publiés sur leurs sites.

La loi sur la presse en Mauritanienne ne prévoit pas la poursuite des journalistes pour leurs écrits, mais elle donne le droit aux personnes de porter plainte contre eux en cas de diffamation ou de dénigrement injustifiés.


Aucune date n’a été donnée pour le procès des deux journalistes.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut