International › APA

L’investiture de Macky Sall en vedette dans les journaux sénégalais

Pas d'image

Les quotidiens sénégalais parvenus lundi à APA traitent principalement de la prestation de serment du président Macky Sall, prévue demain 2 avril dans la nouvelle ville de Diamniadio, à 30 km de Dakar.« Prestation de serment de Macky Sall : les faits saillants de la manifestation », titre L’AS, soulignant en manchette que 19 chefs d’Etat, trois Premiers ministres et 53 délégations sont « attendus » à cette cérémonie.

Appréciant ce parterre de personnalités, Le Quotidien titre, en faisant presque toujours dans le calembour : « Des témoins hors pairs pour Macky».

Sur « les contours de ce rituel républicain », Le Soleil note que la prestation de serment est « un exercice obligatoire et non facultatif ». Faisant un retour sur l’ambiance des cérémonies des présidents Senghor à Sall, le quotidien national souligne que ce moment a « une forte signification de légitimité ».

Walfadjri, pour sa part, fouille « dans la fourmilière de Macky », en faisant un focus sur ses ministres d’Etat, ses conseillers et ses chargés de mission.

Toutefois, dans Sud Quotidien, le conseiller en communication du Palais, « Elhadji Kassé, clarifie le jeu » concernant entre autres les sujets du dialogue politique et la déclaration de patrimoine du chef de l’Etat avant son investiture.


L’opposant Barthélémy Dias n’est pas, lui, dans le temps de l’investiture du président Macky Sall après sa réélection le 24 février dernier pour un second mandat. Ainsi dans VoxPopuli, « Barth flingue Aly Ngouille (ministre de l’Intérieur), la DAF et la DGE », dans une démarche visant à dénoncer « toujours une fraude à grande échelle à la présidentielle ».

En manchette, il déclare : « Je porterai plainte contre le ministre de l’Intérieur, le directeur de la DAF et le directeur des élections », avant d’ajouter que « nous avons à la tête de ce pays des voleurs et des tricheurs ».

Sous le titre « Les mines des lamentations », EnQuête publie un dossier pour montrer la « descente aux enfers » de la commune de Diogo, dans la région de Thiès (70 km de Dakar).

Cette localité vit dans cette situation, selon le journal, « depuis que du zircon, de l’ilménite, du leucoxène et du rutile ont été découverts dans son sous-sol ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut