InternationalAPA




L’ONU appuie cinq projets de consolidation de paix en Guinée-Bissau

Le Fonds pour la consolidation des Nations Unies (PBC) va soutenir cinq nouveaux projets de développement en Guinée-Bissau, et qui…

Le Fonds pour la consolidation des Nations Unies (PBC) va soutenir cinq nouveaux projets de développement en Guinée-Bissau, et qui seront mis à profit pour les dirigeants des communautés afin d’œuvrer pour la stabilité, les médias et la justice entre autres, a annoncé mercredi la coordinatrice de ce Fonds onusien, Janette Murdock.« Beaucoup de gens considèrent le développement et la paix comme synonymes. S’il n’y a pas de paix, cela signifie qu’il n’y a pas de développement et vice-versa », a soutenu Mme Murdock, soulignant que les nouveaux projets vont renforcer les structures humaines déjà présentes sur le terrain.

Dans le cadre sécuritaire, explique-t-elle, l’objectif du projet est d’assurer la stabilité politique et institutionnelle et de promouvoir le changement.

Le projet va également soutenir les autorités bissau-guinéennes dans les travaux de la Conférence nationale sur la réconciliation pour aboutir à un modèle de réconciliation, a ajouté Janette Murdock.

Par ailleurs, elle a souligné que la première phase du projet a coûté beaucoup d’argent, sans que les investissements pour la construction de casernes militaires, par exemple, n’aient apporté de résultat.

Sur les médias, le Fonds veut aboutir à un système pouvant assurer leur plus grande indépendance pour éviter les conflits et leur permettre de participer à la consolidation de la paix.

Mme Murdock a souligné que le projet visait aussi à apprendre à plus de femmes et de jeunes à participer aux prises de décisions dans leurs communautés.

« Il y aura une formation des ailes jeunesse des partis politiques avant les élections prévues pour novembre. L’objectif est de fournir un espace de réflexion sur ce que veulent vraiment les jeunes pour ce pays et de contribuer à la communauté, quelles que soient les couleurs du parti ou qui va gagner les élections », a indiqué la coordinatrice du PBC.