International › APA

L’ONU salue les efforts du Kenya pour la paix dans les Grands Lacs

Pas d'image

L’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la région des Grands Lacs, Huang Xia a félicité mardi le Kenya pour son engagement et son soutien en faveur du maintien de la paix et de la sécurité dans cette région.M. Xia a affirmé que le geste posé par le Kenya en tant que promoteur de la cohésion et de la coexistence entre les États d’une région va de pair avec l’engagement du pays à participer à la Conférence internationale sur les Grands Lacs (CIRGL), une organisation intergouvernementale des pays africains dont l’objectif est de promouvoir une paix et un développement durables.

L’Envoyé spécial des Nations Unies a souligné les nombreuses possibilités qui s’offrent à l’Afrique et qui sont fondamentales pour la consolidation et l’amplification des atouts de la région.

« L’accent est mis sur la consolidation de la paix et de la sécurité pour un développement inclusif, tant sur le plan politique qu’économique, pour tous les pays », a-t-il déclaré.

« Dans le cadre de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, les États membres ont convenu de mettre de côté leurs divergences et de se concentrer sur l’essentiel pour surmonter ces défis pour le développement de l’ensemble de la région. C’est l’engagement de tous les Etats membres de la région des Grands Lacs », a fait remarquer l’envoyé spécial onusien.


Le Kenya accueille actuellement huit ministres de la Justice et des Procureurs généraux de la région des Grands Lacs pour une conférence régionale de haut niveau sur la justice et la bonne gouvernance.

Les États membres de la CIRGL sont l’Angola, le Burundi, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, le Soudan du Sud, le Soudan, la République centrafricaine, la Tanzanie et la Zambie.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut