InternationalAPA




L’opposition togolaise appelle au boycott du recensement électoral

La coalition des 14 partis politiques de l'opposition togolaise a appelé, mercredi à Lomé, les populations à ne pas se…

La coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise a appelé, mercredi à Lomé, les populations à ne pas se faire recenser comme voulu par le chronogramme établi par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et validé par le gouvernement.« On ne participera au recensement que si les choses se passent dans les normes », a déclaré Brigitte Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice de la coalition, lors d’une conférence de presse.

L’appel au boycott intervient quelques jours après la deuxième réunion du comité de suivi de la feuille de route de la CEDEAO, réunion au cours de laquelle le parti présidentiel et la coalition de l’opposition ont convenu d’une répartition équitable des sièges au sein de la CENI.

En rappel, l’organe chargé d’organiser et de superviser les élections au Togo a annoncé, courant septembre, qu’elle débute le 1er octobre 2018 les opérations de recensement électoral sur toute l’étendue du territoire.

« Cette CENI ne comprend rien et nous demandons aux populations de se tenir à l’écart de ce qui va être fait et qui sera une mascarade », a martelé la coordinatrice de la coalition qui devra y envoyer ses représentants avant le 30 septembre.