International › APA

L’ouverture du procès d’un chef religieux en vedette dans la presse sénégalaise

Pas d'image

Les quotidiens sénégalais parvenus mardi à APA traitent principalement de l’ouverture aujourd’hui du procès du double meurtre de Médinatoul Salam, impliquant Cheikh Béthio Thioune et 16 de ses disciples.« Double meurtre de Médinatoul Salam : Béthio jugé par contumace », titre EnQuête, précisant en manchette que le chef religieux est en France pour des soins, selon son avocat.

Et c’est à « Bordeaux » qu’il se trouve actuellement, informe L’Observateur qui  ajoute par ailleurs que le guide des thiantacounes (branche de la communauté mouride) « a déposé un dossier médical sur la table du juge ». Toutefois, le quotidien note que « Cheikh Béthio lâche ses co-accusés » et revient sur cette « tuerie barbare » à Médinatoul Salam (quartier du département de Mbour) qui a fait 2 morts et 21 accusés dont le cheikh, sous liberté provisoire depuis février 2013.

Néanmoins, SudQuotidien croit que « l’heure de vérité » est venue pour Béthio.

Sur le fonctionnement gouvernemental, Le Soleil fait des « révélations effarantes » sur la commande, l’utilisation, l’entretien et le carburant des véhicules administratifs, sans compter les factures d’eau, d’électricité, de téléphone ainsi que l’indemnité kilométrique.

Le quotidien national souligne ainsi que ces « ravages » renseignent sur le rapport du Sénégalais aux biens publics et « obligent de prochaines mesures présidentielles draconiennes ». Le Soleil anticipe ainsi sur « le plan de guerre de Macky Sall ».

Cependant, Walfadjri note que le président Sall se retrouve « dans ses propres turpitudes », à propos notamment des passeports diplomatiques et la purge dans l’administration.


En politique, Le Quotidien rapporte que « Idy perd sa voix », en l’occurrence le porte-parole du parti Rewmi de l’opposant Idrissa Seck, Abdourahmane Diouf. Dans la manchette du journal, l’ex porte-parole déclare : « D’autres devoirs moins politiques m’appellent ailleurs ».

Mais selon Vox Populi, le désormais ex-patron des Cadres de Rewmi invoque « une incompatibilité de ses nouveaux engagements au plan international avec la politique ».

En société, ce quotidien renseigne que le Sénégal a vécu un « week-end pascal macabre » après une série de tragédies qui a emporté « 11 personnes » entre accident, incendie, asphyxie et meurtre.

En football, Record se demande si Sadio Mané a « vraiment changé » après qu’il est passé « d’ailier redoutable à buteur providentiel », avant de donner la parole à l’entraineur de la RD Congo, Florent Ibenge, qui ne repousse pas l’idée de la tenue d’un match amical avec les Lions.

Mais concernant Sadio Mané encore, nommé pour le titre de meilleur joueur en Premier League anglaise, le quotidien Stades indique que l’international sénégalais avance « à grands pas vers le Ballon d’or africain ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut