International › APA

L’ultime hommage de la nation à Tanor Dieng émeut la presse sénégalaise

Pas d'image

Les quotidiens sénégalais parvenus jeudi à APA consacrent leur parution du jour à l’ultime hommage de la nation, rendu au secrétaire général du parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng, décédé lundi dernier en France et inhumé hier dans son village natal de Nguéniène.« Ultimes honneurs », barre à sa Une le quotidien Enquête avant de souligner dans ses colonnes que « Macky a repris une sagesse populaire, attribuée à Jean Cocteau, pour saluer la mémoire de son +fidèle+ allié politique ».

« Président Ousmane Tanor Dieng, tu vivras toujours dans nos cœurs », déclare Macky dans le même journal. Ce dernier informe que « Tanor Dieng (a été) élevé à la dignité de grand-croix de l’ordre national du Lion à titre posthume ».

« L’ultime hommage de la Nation à un ténor », affiche de son côté Vox Populi qui fait état de la « Solennité à l’AIBD (et de la) vive émotion à Nguéniène ».

« Le président Macky Sall a rendu un dernier hommage à son +fidèle et loyale+ compagnon politique, Ousmane Tanor Dieng, rappelé à Dieu ce lundi 15 juillet, en France. Le président du Hcct était, selon Macky Sall, qui n’a pas tari d’éloges à son endroit, un serviteur infatigable de l’Etat qui ignorait congés et jours de repos », écrit L’Observateur, précisant que Tanor a été « enterré à l’heure de la prière de « Timis » (crépuscule en français), au côté de son papa ».


« Tanor sera toujours dans nos cœurs », titre le quotidien national Le Soleil, reprenant à sa une des déclarations du président de la République Macky Sall à l’occasion de cet hommage national ayant précédé l’inhumation du défunt secrétaire général du Parti socialiste.

« Une foule immense a accompagné le défunt à sa dernière demeure », relève Le Soleil, signalant qu’une des sphères ministérielles construites à Diamniadio va porter le nom d’Ousmane Tanor Dieng.

« Macky (Sall) cite en exemple sa déontologie », rapporte Sud Quotidien qui affiche : « L’hommage de la nation ! ». Walfquotidien parle d’un « voyage sans retour », citant le président Sall qui se dit « bouleversé par la mort de Tanor ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut