International › APA

L’usage du sticker «n’a pas été retenu» pour les élections locales (CEI)

La Commission électorale indépendante (CEI) a annoncé samedi que l’usage du sticker « n’a pas été retenue » pour les élections municipales et régionales du 13 octobre 2018, dans un communiqué dont APA a reçu copie.Pour l’élection des conseillers municipaux et régionaux, « l’usage  du sticker sur les bulletins de vote n’a pas été retenue », a indiqué la  CEI, institution en charge de l’organisation des élections en Côte  d’Ivoire.

« Les agents de bureau de vote  apposeront leur signature au dos de chaque bulletin de vote pour  l’authentifier avant de le remettre à l’électeur », explique la CEI,  soulignant que cela a été insinué aux candidats et aux partis lors de  leurs différentes rencontres. 

A Koumassi, une  commune au sud d’Abidjan, la plupart des bureaux de vote ont ouvert avec  un retard. Au Groupe scolaire La grâce divine, les électeurs ont pu  accéder aux bureaux de vote à 9h08, soit un retard d’un peu plus de 1  heure. A EPP BAD-LONACI, les bureaux ont aussi ouvert après 9 heures. 


«  Avec les représentants de chaque parti politique nous sommes tombés  d’accord que sur chaque bulletin le président de bureau mette sa  signature au dos de chaque bulletin pour qu’ il soit authentique »,  a  dit à APA Drissa Dembele, président Cei à l’école Bélier 2 (Groupe  scolaire BAD-LONACI).

Les bureaux de vote,  selon la Commission électorale indépendante,  ont ouvert à 8 heures GMT  et fermeront à 18h. Ceux ayant accusé du retard devraient par ailleurs  rattraper le temps perdu afin d’observer le temps même réglementaire.  



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut