International › APA

Mali : Droukdel dément la mort du chef djihadiste Amadou Kouffa

Abdelmalek Droukdel, le chef d’Al-Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi), a démenti la mort du chef djihadiste Amadou Kouffa, a appris mercredi APA de source médiatique.Abdelmalek Droukdel, le chef d’Aqmi s’est exprimé sur le site mauritanien Alakhbar, un canal habituellement utilisé par les groupes djihadistes et terroristes.

Chef de la Katiba du Macina, Amadou Kouffa aurait été tué lors de frappes françaises dans la nuit du 22 au 23 novembre dans le centre du Mali.

Mais d’après Droukdel, Amadou Kouffa, opérant dans le centre du Mali, n’est pas mort. Pourtant, Florence Parly, la ministre française des Armées avait indiqué que Kouffa avait été « probablement tué » dans les raids français.


Pour Abdelmalek Droukdel, cette annonce vise à attirer « l’attention de la rue française sur les réalisations du gouvernement français et plus précisément dans le Sahel et au Sahara ».

La nouvelle de la mort de Kouffa, dont le groupe a revendiqué plusieurs attaques sanglantes dans le centre du Mali, avait suscité beaucoup d’espoir quant au retour de la paix dans cette zone.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut