International › APA

Mali : la Minusma reste préoccupée par les attaques contre les civils

La Minusma a dit, mardi, dans un nouveau rapport, sa préoccupation permanente face aux attaques continues contre les civils dans le centre du Mali.« Ce rapport met en lumière la situation des droits de l’homme dans le centre du Mali, laquelle est de plus en plus préoccupante depuis le début de l’année. J’encourage les autorités maliennes à s’assurer que les enquêtes judiciaires en cours puissent s’effectuer dans les meilleurs délais et en toute impartialité et indépendance, avec pour objectif la protection des populations civiles…», a déclaré le Représentant spécial du SG de l’ONU et Chef de la Minusma, Mahamat Saleh Annadif, cité par le rapport.

Le document est produit conjointement par la Minusma et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et porte sur « les graves violations » des droits de l’homme dans le village de Koumaga (centre) en juin 2018.

Les résultats de cette enquête ont permis de conclure qu’au moins 24 personnes, toutes membres de la communauté peulh de Koumaga, ont été tuées par un groupe de personnes identifiées comme des chasseurs traditionnels (Dozos), lors d’une série d’attaques contre le village de Koumaga les 23, 24 et 25 juin 2018.


L’enquête conjointe révèle aussi que « toutes les victimes ont été exécutées par balle, avec des armes automatiques ainsi que des fusils de chasse traditionnels », soulignant que parmi les victimes, 21 personnes ont été enterrées au cimetière du village.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut