International › APA

Manifestation à Bamako contre les violences faites aux femmes

Pas d'image

Des dizaines de femmes ont organisé une marche, ce lundi en fin de matinée à Bamako, pour exprimer leur « ras-le-bol » face à la multiplication des meurtres conjugaux au Mali, a constaté APA.Outrées par les violences conjugales, de nombreuses Maliennes ont participé à la marche dont le point de départ était le Monument de la paix. Portant autour de la tête des foulards de couleur rouge, les manifestantes ont notamment proclamé leur exigence de voir  les violences faites aux femmes être bannies de la société malienne.

De même, elles ont déploré le meurtre de Kadiatou Kanté par son époux, le 21 mai dernier à Bagadadji, dans la capitale. Ce drame conjugal porte à cinq le nombre de femmes battues à mort au Mali, depuis 2015.

A leur arrivée au ministère de la Justice, les femmes ont été reçues par le Garde des Sceaux Malick Coulibaly à qui elles ont remis une déclaration. Le ministre de la Justice leur a ensuite promis qu’« une réponse adaptée à ces barbaries » sera trouvée.


M. Coulibaly a également déclaré que le dernier cas en date (affaire Kadiatou Kanté) sera « rapidement jugé » dès que le présumé assassin sera en mesure de comparaître devant un juge. En effet, il a tenté de se suicider après son acte et est actuellement admis dans un hôpital de Bamako.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut