International › APA

Maroc/Accident du train: L’excès de vitesse à l’origine du drame (Parquet)

Le train qui reliait Rabat à Kenitra mardi 16 octobre dernier a déraillé à cause d’un excès de vitesse, révèle l’enquête du parquet, dévoilée ce mardi.« L’excès de vitesse qui a atteint 158 km/h au lieu de 60 km/h fixés comme vitesse maximale est la cause du déraillement du train au niveau de Bouknadel causant ainsi sa collision avec le pont », indique un communiqué du Procureur du Roi près de première instance de Salé, ajoutant que le chauffeur du train est « coupable d’homicide et de blessures involontaires ».  Ce sont là des peines sévèrement punies par la loi, dans ses articles 432 et 433 du code pénal. Le chauffeur risque ainsi jusqu’à cinq de prison ferme.

Le chauffeur a été déféré au tribunal de première instance de Salé et sera poursuivi en état d’arrestation, souligne-t-on.


Rappelons que le déraillement, mardi 16 octobre 2018, d’un train-navette rapide (TNR) à Bouknadel près de Salé, a fait 7 morts et 125 blessés, dont une vingtaine grièvement.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut