International › APA

Maroc : Plus de 2,5 milliards d’euros de contributions au Fonds spécial de gestion du Covid-19

Les contributions au Fonds spécial dédié à la gestion du Covid-19, crée à l’initiative du Roi Mohammed VI, vont crescendo suite aux dons déjà annoncés par les personnes morales et même physiques, pour atteindre 2,5 milliards d’euros (25 milliards DH).Depuis l’annonce faite le 15 mars par le Souverain  pour la création de ce Fonds, les acteurs des secteurs public et privé ainsi que les particuliers se sont rués pour contribuer massivement à cette action louable et salvatrice face à cette épidémie qui risque de mettre à mal l’économie  marocaine.

Le Fonds a prévu la somme de 10 milliards DH qui sera puisée dans le budget général de l’Etat, hors les dons octroyés.

« Quand on parle d’un fonds de dix milliards de dirhams, c’est le montant qui sera mobilisé du budget général de l’Etat à travers les ressources ordinaires ou exceptionnelles pour la gestion du compte », a précisé le ministre de l’économie et des finances lors d’une réunion tenue avec les députés de la commission des Finances à la chambre des représentants.

Les annonces de dons se poursuivent. L’Etat a même donné la possibilité aux personnes physiques de déposer leurs dons directement sur le compte du Fonds.

A cette date, le montant global devrait dépasser largement les 27,2 milliards DH, sans compter les dons dont les montants n’ont pas été communiqués et ni ceux des personnes physiques qui contribuent avec leurs salaires.


C’est un élan de solidarité qui dénote des valeurs de l’entraide et d’aide qui marque la société marocaine depuis longtemps.

Ce Fonds est réservé, essentiellement à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, en termes d’infrastructures adaptées et de moyens supplémentaires à acquérir, dans l’urgence, pour traiter dans de bonnes conditions les personnes qui seraient atteintes par le virus.

Il est également dédié au soutien de l’économie nationale pour faire face aux chocs induits par cette pandémie en vue d’atténuer, notamment, les impacts sur le plan social.

A ce jour, le Maroc enregistré 143 cas contamination par le virus de Covid-19, dont quatre morts de cinq personnes rétablies entièrement du virus. Le pays vit en état d’alerte sanitaire depuis vendredi 20 mars et jusqu’au 20 avril prochain.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut