International › APA

Mauritanie : l’opposition déclare le sinistre à l’Est et au Centre

L’Institution de l’opposition démocratique en Mauritanie a déclaré l’Est et le Centre du pays comme zones sinistrées du fait de la sécheresse et demandé à l’ONU, aux organisations internationales et aux pays amis de les considérer comme telles et d’apporter leurs soutien face à cette « catastrophe naturelle ».Elle a également exigé, dans une déclaration reçue dimanche à APA, une enquête au sujet des fonds mobilisés par l’Etat pour alléger les effets de la sécheresse et qui « n’ont donné aucun résultat sur le terrain ».

La Mauritanie connait cette année l’une de ses plus sévères sécheresses à cause du déficit pluviométrique enregistré pendant la saison passée.

Le gouvernement mauritanien avait annoncé une enveloppe de 41 milliards d’ouguiyas (98 millions d’euros) pour subventionner les prix de l’aliment de bétail et réaliser des forages dans certaines zones reculées du pays.

Mais, l’Institution démocratique a considéré que le gouvernement n’a fait que « fausser les calculs des citoyens en leur faisant rater l’occasion de s’auto approvisionner à temps ».

Ce faisant, elle a appelé à reporter toutes les activités politiques nationales et à unifier les efforts pour faire face à la catastrophe et aider les citoyens à surmonter l’énorme épreuve qu’ils affrontent.


L’opposition mauritanienne avait déjà lancé un SOS en direction des pays voisins pour venir en aide aux éleveurs dont la plupart dépendent exclusivement du cheptel.

Le secteur de l’élevage en Mauritanie représente 10% du PIB et mobilise 75% de la population.

Le pays compte environ 2 millions de bovins, 1,5 million de camélidés, 12 millions d’ovins et 8 millions de caprins.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut