International › APA

Mauritanie : un candidat à la présidentielle rêve de dissoudre le Parlement

Pas d'image

Le président du parti de l’Union des forces du progrès en Mauritanie (UFP, opposition), Mohamed Ould Mouloud, a menacé de dissoudre l’Assemblée nationale s’il est élu président de la République, au soir de l’élection présidentielle du 22 juin prochain.Mohamed Ould Mouloud qui s’exprimait vendredi à Nouakchott, au démarrage de la campagne électorale pour la présidentielle, a justifié son ambition par le fait que l’élection en septembre dernier de l’actuelle Assemblée, unique chambre du Parlement en Mauritanie, ne s’était pas déroulée dans la transparence.

Les députés de cette Assemblée sont en majorité affiliés aux partis de la mouvance présidentielle.

Une fois un nouveau Parlement installé, Mohamed Ould Mouloud  propose qu’il soit, entre autres prérogatives, commis à l’approbation préalable de toutes les nominations à de hauts postes de l’Etat sur proposition du Président de la République.


Cinq autres candidats dont le ministre mauritanien de la Défense, Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed Ghazouani, dauphin du président sortant, briguent le fauteuil présidentiel en Mauritanie.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.04.2019

Safari dans le parc de Niokolo Koba

330 espèces d’oiseaux, 80 espèces de mammifères, 60 espèces de poissons et 36 espèces de reptiles peuplent ce parc; et c’est bien, ce qui en…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut