International › APA

Menu diversifié à la Une des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce lundi s’intéressent au Congrès international pour l’efficacité et l’amélioration de l’école qui se tient à Marrakech, à l’action de la Commission spéciale pour le modèle de développement et à la proposition de dépénalisation de la culture du cannabis.+Aujourd’hui le Maroc+, qui évoque le 33è Congrès International pour l’efficacité et l’amélioration de l’école, rappelle que ce conclave se tient dans un pays arabe et africain et est, certes, en soi une reconnaissance à l’égard du Maroc.

Une reconnaissance probablement plus pour la réforme qui vient d’être mise en marche et par les efforts indéniables que tente de fournir le Maroc dans ce domaine que par la qualité et l’efficacité de son école à son état actuel, écrit la publication.

Une telle rencontre avec sa richesse et sa diversité constitue une excellente occasion pour les responsables marocains pour faire de l’apprentissage plus que de la promotion, souligne-t-il, relevant l’impératif pour toutes les parties prenantes de toujours s’inscrire dans une posture de concertation, d’échange et d’apprentissage des autres.

+L’Opinion+ note, pour sa part, que la Commission spéciale pour le modèle de développement a été instaurée comme ultime recours pour parer aux échecs et élaborer la feuille de route adéquate pour sortir du goulot d’étranglement économique et surtout social, et aborder la voie du réel développement tous azimuts.

« Parler de nouveau modèle de développement sous-entend qu’il y a eu des modèles qui ont précédé et qui ont essuyé l’échec », fait remarquer le journal, notant qu’il ne faut pas négliger l’effet néfaste de cet échec sur la population.


« Cette fois, l’optimisme semble relativement plus permis », rassure-t-il, expliquant que le caractère spécial de la commission qui s’est vue confier la tâche d’élaborer un modèle de développement laisse espérer que sa copie, une fois rendue, sera pratique et apportera les solutions requises aux problèmes qui maintiennent le pays dans le marasme.

+Al Akhbar+ croit savoir que le gouvernement n’est pas près d’envisager une dépénalisation de la culture du cannabis. Telle a été la réponse de l’Exécutif à une déclaration d’un député du Parti Authenticité et Modernité (PAM), qui a assuré que la proposition de loi présentée par son parti, il y a quelque temps, avait finalement reçu le feu vert du gouvernement pour être examinée et, éventuellement, adoptée.

Cette proposition prévoyait, en effet, la dépénalisation de la culture du cannabis et l’accord d’une grâce à toutes les personnes actuellement poursuivies par la justice ou recherchées pour avoir trempé dans cette activité. Mais le gouvernement ne veut tout simplement pas en entendre parler, rapporte le quotidien. Il n’a donc pas donné suite à cette proposition présentée, notamment, par le PAM et estime que les déclarations du député, destinées à créer la polémique, ne sont ni plus ni moins qu’une promotion électorale.

Le député du PAM, rappelle le journal, avait annoncé sur son compte Facebook que le gouvernement avait réagi positivement à la question de la culture du cannabis dans les provinces du Nord.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut