International › APA

Menu diversifié à la Une des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce mardi consacrent de larges commentaires à la prolongation de l’état d’urgence sanitaire, aux aides financières pour l’atténuation des effets de la crise sanitaire, la situation des étudiants étrangers vivant dans les campus universitaires marocains et l’encours des réserves internationales.+Aujourd’hui le Maroc+ rapporte que le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a fait une apparition remarquée dans le cadre du point de presse quotidien concernant la situation épidémiologique, faisant observer que la participation du ministre est venue dans un contexte particulier, 24 heures après l’annonce par le Maroc du prolongement de l’état d’urgence durant une période d’un mois pratiquement jusqu’au 20 mai prochain.

Le responsable marocain a voulu ainsi rassurer les Marocains après cette décision, explique le journal, qui note qu’il s’agit pour le Royaume de rester sur ses gardes alors que le coronavirus continue de circuler dans de nombreux pays.

« Le pire a été évité. Il reste maintenant à éliminer toutes les chances d’une détérioration potentielle », conclut-il.

« La fin justifie les moyens », lance pour sa part +Assahra Al Maghribiya+, qui explique que le but actuellement est d’épargner aux citoyens marocains la contamination par le virus du Covid-19 qui fait ravage dans le monde entier, en ne faisant pas distinction entre les pays.

« Notre objectif au Maroc est de limiter la casse dans notre combat contre le Covid-19 », poursuit le quotidien, notant que les résultats, depuis l’apparition du premier cas de contamination dans le Royaume, sont encourageants, selon de nombreux spécialistes qui n’ont pas manqué de saluer les mesures préventives entreprises par le Maroc.

Abordant les aides financières accordées pour atténuer les effets de cette période, +l’Économiste+ souligne que le Maroc, qui a réussi à tenir le virus en respect, s’est aussi imposé le devoir de traiter tout le monde de la même façon. Avec plus de dévouement et d’intelligence que de moyens.

Les demandes privées ou semi-publiques sont colossales, fait observer la publication, notant que c’est susceptible de faire renaître les questions et les doutes de l’opinion publique, qui se méfie des fraudes et des passe-droits.

Sur un autre registre, +Al Bayane+ fait savoir que l’opérateur Maroc Telecom s’engage à contribuer au fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie de coronavirus à hauteur de 1,5 milliard de dirhams.


« Dans le cadre de la mobilisation générale et à l’instar des grands Groupes du pays, Maroc Telecom s’est engagé à contribuer au fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie de coronavirus à hauteur de 1,5 milliard de dirhams », a indiqué le Groupe dans un communiqué.

+Libération+ indique que près de mille étudiants étrangers vivent toujours dans les campus universitaires marocains malgré la décision de les fermer, dans le cadre des mesures prises pour faire face à la propagation du Coronavirus, a affirmé le directeur de l’Office national des œuvres universitaires sociales et culturelles (ONOUSC), Noureddine Tehami.

« Ces étudiants sont maintenant nos invités, et il est impossible de les abandonner dans cette situation critique », a déclaré Tehami, cité par le journal, soulignant, que durant cette conjoncture exceptionnelle qui oblige les institutions à prendre des précautions et des mesures pour se protéger contre tout éventuel risque causé par Covid-19 à l’intérieur des cités universitaires, l’office prend en charge ces étudiants et met à leur disposition tout ce dont ils ont besoin.

Il a fait savoir que sur un total de 50.174 résidents dans les campus universitaires, 49.122 étudiants ont pu quitter les cités pour rejoindre leurs familles, tandis que seulement 1.052 vivent encore dans les campus, y compris des étudiants étrangers et d’autres en médecine appelés dans les hôpitaux en renfort face à cette situation critique, ainsi que ceux venant des orphelinats.

+Al Massae+ précisé que l’encours des réserves internationales nettes s’est établi à 286,3 milliards de dirhams (1 euro = 10,8 DH) au 10 avril, en progression de 12,2% d’une semaine à l’autre, résultat principalement du tirage sur la Ligne de Précaution et de Liquidité (LPL) du FMI, alors qu’en glissement annuel, il a augmenté de 26,7%.

La Banque centrale a injecté, au cours de la même semaine, un montant global de 86,7 milliards DH, dont 20 milliards DH sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres, 58,6 milliards DH sous forme d’opérations de pension livrée, 2 milliards DH dans le cadre du programme de soutien au financement de la Très Petites et Moyennes Entreprises (TPME)  et 6,1 milliards DH au titre des opérations de swap de change.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut