International › APA

Migration et économie au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce mardi se focalisent sur nombre de sujets notamment la question de la migration, le forum économique Maroc-Mauritanie, la subvention du gaz et le plafonnement des marges bénéficiaires des opérateurs des carburants.+Rissalat Al Oumma+ se fait l’écho du message royal adressé à la Conférence intergouvernementale pour l’adoption du Pacte mondial sur des migrations sûres, ordonnées et régulières, qui a ouvert ses travaux lundi à Marrakech. Dans ce message, le Souverain marocain a souligné que l’intérêt du Maroc pour la question migratoire n’est ni récent, ni circonstanciel, il constitue, au contraire, un « engagement ancien et volontaire qui s’exprime à travers une politique, humaniste dans sa philosophie, globale dans son contenu, pragmatique dans sa méthode et responsable dans sa démarche ».

+Libération+ rapporte que le président de la Confédération générale des entreprise au Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, sera à la tête d’une importante délégation d’opérateurs pour le Forum économique Maroc-Mauritanie, prévu du 16 au 18 décembre à Nouakchott.

Le Forum, co-organisé par la Confédération et l’Union nationale du patronat mauritanien, permettra d’explorer les opportunités d’affaires et d’investissements et de dynamiser les liens commerciaux entre les secteurs privés des deux pays. Le programme de la visite de la délégation marocaine comprend, entre autres, des rencontres BtoB et la visite de la Zone franche de Nouadhibou, ajoute le journal.

+Al Alam+ informe que le chef du ministère public, Mohamed Abdennabaoui, a appelé les procureurs du Roi et les procureurs généraux du Roi à veiller à l’application stricte des règles juridiques visant à protéger la vie privée des personnes à la lumière de la loi 103.13.

Dans une circulaire, Abdennabaoui a appelé les responsables de justice à réagir positivement aux plaintes déposées et engager des poursuites à l’encontre des personnes qui enfreignent la loi. Et ce, en veillant au respect des dispositions protégeant la vie privée telle que l’interdiction de la l’interception, l’enregistrement, la diffusion, la distribution de paroles ou informations émises dans un cadre privé ou confidentiel, ou la publication de photos, sans le consentement de leurs auteurs, indique le quotidien.


+Al Massae+ fait savoir que le ministre délégué chargé des affaires générales et de la gouvernance, a annoncé avoir entamé l’application du plafonnement des marges bénéficiaires qu’obtiennent les opérateurs des carburants.

Selon la publication, le gouvernement avait été la cible de vives critiques à cause de la hausse dramatique des prix des carburants, malgré leur baisse sur les marchés internationaux. Le ministre délégué a justifié la démarche qu’il a entreprise par le refus des sociétés des carburants et des gérants des stations service de baisser les prix.

+Bayane Al Yaoum+ relève que la charge de la subvention du gaz butane relative aux dix premiers mois de l’année 2018 s’est élevée à 9.764 millions de dirhams, contre 8.702 millions de dirhams comparé à la même période de l’année 2017, soit une augmentation de 21%, selon les dossiers déposés contrôlés et liquidés à la Caisse de Compensation.

D’autre part, la charge de compensation de sucre des mois de janvier à octobre de l’année 2018 s’est élevée à 2.904 millions de dirhams, contre 2.919 millions de dirhams pour la même période en 2017. Quant à la subvention forfaitaire de sucre par kilogramme, elle est figée au niveau de 2,8DH/kg, précise le journal.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut