International › APA

Mort de 13 jeunes congolais : le drame s’est produit dans un commissariat (ministre)

Le ministre congolais de l’Intérieur, Raymond Zéphirin Mboulou, a avoué que contrairement à la thèse avancée jusqu’ici la mort de treize jeunes garçons survenue dans la nuit du 22 au 23 juillet dernier a bien eu lieu dans un commissariat de police de Brazzaville.Interpellé, jeudi, par un député, le ministre a indiqué que tout est parti, d’une interpellation d’une vingtaine de jeunes surpris en train de semer le désordre le désordre mettre au quartier Nkombo (9 ème arrondissement au nord de Brazzaville), après le décès tragique d’un des leurs.

« Treize d’entre eux seront placés en garde à vue au commissariat de Chaconna (Mpila), mais dans la nuit du 22 au 23 juillet dernier ils y trouveront la mort», a indiqué le ministre sans donner de précision sur les circonstances de ce drame.

Cet aveu du ministre remet en cause les propos tenus par le procureur de la République, Oko Gakala, qui au cours d’un point de presse avait soutenu que « la mort de ces jeunes était due aux affrontements qui avaient lieu entre deux écurie des jeunes dénommés +Bébés –noirs+».


Dans tous les cas, a assuré le ministre de l’Intérieur, l’enquête  suivra son cours pour élucider les circonstances de cette tragédie.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut