International › APA

Mort d’un étudiant à Korhogo: la justice invitée à une procédure diligente (Avocat de la famille)

Le Conseil de la famille de Kognon Soro, un jeune étudiant de 29 ans, tué le 07 juillet dernier lors d’un meeting politique à Korhogo dans l’extrême Nord du pays, a appelé vendredi à Abidjan, lors d’une conférence de presse, les autorités judiciaires ivoiriennes à faire en sorte que la procédure soit menée avec diligence pour que les auteurs soient retrouvés et châtiés.« Je voudrais rappeler mon espoir aux autorités judiciaires ivoiriennes de faire en sorte que cette procédure puisse être menée avec diligence et avec les outils nécessaires pour que le nom de notre justice soit à jamais rehaussée», a encouragé Me Drissa Traoré souhaitant que « l’ensemble des acteurs jouent leur rôle avec professionnalisme et qu’on arrive le plus rapidement possible au procès pour que les auteurs soient châtiés ». 

Rappelant la procédure dans cette affaire, l’avocat a fait savoir que celle-ci  est au niveau de l’enquête préliminaire diligentée par le procureur de la République. Se gardant de révéler des secrets de la procédure, l’avocat de la famille de feu Kognon Soro, a tout de même indiqué que des personnes ont été interrogées et d’autres mises en causes dans le cadre de cette affaire.

 « Le procureur de la République a requis des médecins légistes pour faire l’autopsie du corps.  Certaines personnes pourront dire que cela n’est pas important. Or s’il n’y a pas d’autopsie, on pourrait arriver à la fin de la procédure avec des incertitudes», a-t-il expliqué, réaffirmant que « nous avons espoir que cette procédure va être menée à bon port».

 Poursuivant, Me Traoré qui dit être optimiste quant à la suite de cette affaire, a également invité l’opinion à faire confiance en la justice ivoirienne. « Il ne faut pas aller trop vite en besogne », a-t-il dit.


 Les obsèques de feu Kognon Soro, initialement prévues du 20 au 21 juillet à Korhogo, ont été repoussées à une date qui sera fixée lorsque le corps réquisitionné par le procureur de la République, sera restitué à la famille. 

Le 07 juillet dernier à Korhogo ( Extrême Nord), une « attaque à la machette» au domicile du député Kanigui Soro où se tenait une réunion du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire ( RACI), un mouvement politique proche du président du parlement ivoirien, a causé la mort de l’étudiant Kognon  Soro. 


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut