International › APA

Mozambique : les attaques jihadistes s’intensifient

Quatre personnes morts et dix mille déplacés ont été notés la semaine dernière au Mozambique dans une nouvelle vague de violence liée aux djihadistes dans la province de Cabo Delgado.La province de Cabo Delgado est en proie à la menace jihadiste depuis quelques années. Les attaques y sont récurrentes selon l’organisation caritative Save the Children, qui a fait le point dans un communiqué.

Selon l’organisation caritative, une nouvelle vague d’attaques violentes a fait fuir les habitants du district d’Ancuabe, dans la province, du 2 au 9 juin.

« Ces incidents ont provoqué le déplacement de près de 10.000 personnes, et on estime qu’au moins quatre personnes ont été décapitées lors de ces attaques, les premières du genre dans ce district », a-t-elle précisé.

Ancuabe était jusqu’alors considéré comme étant à l’abri des attaques. Elle accueillait un nombre important de familles qui avaient déjà été déplacées dans d’autres districts et vivaient dans des camps.


« Ces scènes de violences inquiètent car elle touche des enfants qui étaient déjà exilés et qui sont témoins des combats pour la deuxième fois », a déclaré Brechtje van Lith, Directrice nationale de Save the Children.

La recrudescence de la violence a également vu les jihadistes liés à l’Etat islamique tuer un membre d’une force d’intervention régionale d’Afrique australe la semaine dernière, ainsi que deux ouvriers d’une mine de graphite appartenant à la société australienne, Triton Mineral.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut