International › APA

Nantes : qui étaient les coéquipiers africains de Sala cette saison ?

Alors qu’il venait à peine de parapher un contrat en Angleterre du côté de Cardiff City pour 17 millions d’euros, Emiliano Sala qui se rendait dans son nouveau club la nuit du 21 Janvier a disparu avec son pilote de la surface de la terre. Les recherches se poursuivent sur les îles Anglo-Normandes ; dernier lieu ou le petit appareil transportant le joueur aurait émis des signaux.Pensionnaire jusqu’à sa disparition du FC Nantes, Emiliano Sala est auteur d’un début de saison rocambolesque. Le monde du football garde espoir que les recherches aboutissent à une fin heureuse comme celle d’une partie de roulette. Dans le club nantais, il côtoie plusieurs africains à l’image de Kalifa Coulibaly, Majeed Waris ou encore Charles Traoré. Quels étaient les coéquipiers africains de Sala cette saison ?

Kalifa Coulibaly (Mali, FC Nantes)

International malien depuis 2013, Kalifa Coulibaly, 27 ans est arrivé à Nantes en 2017 en provenance de Gent en Belgique. Lié au canaris jusqu’à l’été 2021, l’attaquant malien a  joué aux côtés de l’argentin la saison écoulée. Il a souvent été alligné en pointe de l’attaque avec Emiliano Sala dans le système tactique 4-4-2 de la maison jaune. Auteur de huit matchs pour un but la saison écoulée, il a répondu 16 fois cette saison avec le club nantais en Conforama Ligue 1 pour une réalisation. Il a notamment marqué contre Lille lors de la défaite 2-1 à la 82è minute alors qu’il est rentré en jeu à la 77è minute en lieu et place d’Emiliano Sala. Évoluant tous comme avant-centre dans le club de l’élite française, l’attaquant malien et le porté disparu se côtoyaient sur un plan professionnel mais sûrement amical.

Majeed Warin (Ghana, FC Nantes)

Joueur du FC Porto en Liga Nos au Portugal, l’international ghanéen âgé de 27 ans évolue cette saison du côté du FC Nantes. En manque de temps de jeu, l’attaquant devenu Black Star depuis 2012 est en prêt en France. Il figure dans la liste restreinte des joueurs d’origine africaine ayant côtoyé l’avant-centre argentin cette saison. Sous les ordres de Vahid Halilhodžić, le ghanéen a plusieurs fois joué aux côtés d’Emiliano Sala. Auteur de 20 matchs pour deux buts dans l’élite française, l’ancien de Lorient a servi dans la pointe de l’attaque avec Sala dans un système 3-5-2. Il a notamment marqué à ce poste contre Montpellier lors du match de la 18è journée du championnat français. Également, disposant de nombreuses facultés, l’attaquant également passé par Trabzonspor en Turquie peut jouer sur les flancs de l’attaque. Rôle qu’il a tenu plus d’une dizaine de fois cette saison aux côtés de Sala.

Charles Traoré (Mali, FC Nantes)


Tout comme Kalifa Coulibaly, Charles Traoré est un aigle malien. Arrivé en sélection en 2016, le natif d’Aulnay-sous-Bois est en manque criard de temps de jeu dans le club présidé par Waldemar Kita. Arrivé au club cette saison, le joueur qui a passé la majeure partie de son temps à Troyes a également côtoyé Emiliano Sala. Il n’a disputé que deux matchs cette saison certes, mais il a eu à suivre plusieurs matchs sur le banc de touche  nantais et a eu l’occasion de voir Sala jouer. Sa première rencontre officielle en Ligue 1 avec Nantes coïncidait avec la veille du départ de Sala pour Cardiff City. Néanmoins, le latéral gauche malien s’est entraîné à plusieurs reprises avec celui qui est considéré comme l’attaquant vedette des Canaris cette saison.

Outre les africains précités, plusieurs joueurs du continent noir ont joué avec l’argentin par le passé. Rappelons que Sala a joué avec les chamois Niortais, les girondins de Bordeaux, Orléans mais également le stade Malherbe de Caen. Sur son parcours, il a notamment joué avec le Camerounais Frédéric Bong et le Béninois Djiman Koukou à Niort.

Lors de son passage à Caen, il a eu pour coéquipiers les internationaux béninois Jordan Adeoti et Emmanuel Imorou.

La disparition de Emiliano Sala est déplorable en ce sens que ce joueur est admiré par plus d’un. Il a un talent inestimable et un avenir prometteur. À 28 ans où il allait tenter le rêve anglais, il se heurte à un obstacle majeur.

 Plusieurs joueurs à l’instar de la pépite française Kilian Mbappé, Adrien Rabiot, Dimitri Payet ou encore son compatriote Lucas Ocampos sont venus en aide financièrement pour permettre la poursuite des recherches. Pour l’heure, prions pour Sala.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut