International › APA

Niger : la fête de l’Indépendance célébrée en grande pompe à Zinder

Les Nigériens ont commémoré ce 18 décembre 2018, le 60ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger, dont les festivités se sont déroulées à Zinder (première capitale du pays de 1811 à 1926), située à quelques 900 km de Niamey.Les festivités entrant le cadre de cette commémoration, qui ont débuté il y a une dizaine de jours, ont atteint leur point d’orgue ce 18 décembre avec le défilé militaire et civil qui s’est déroulé en présence des populations locales, des autorités étatiques, le tout sous la présidence du Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou.

Le président Issoufou a reçu pour l’occasion ses homologues du Nigéria, Buhari, du Togo, Faure Gnassingbé, et de la Guinée Equatoriale, Theodoro Obiang Nguema.

Malgré un retard dans le début du défilé qui n’a pu commencé que vers 14 heures, tout s’est très bien déroulé et les hôtes venus tant du Niger que des pays amis, ont largement pu avoir un aperçu des éléments constituant les forces de défense et de sécurité qui se battent en première ligne dans le combat contre ceux que le président Issoufou a qualifié dans son discours à la Nation qu’il a prononcé la veille, « de forces du mal ».

Dans son discours, celui-ci a fait notamment allusion aux groupes terroristes qui écument l’Ouest et l’extrême-est du pays, dont Boko Haram notamment.

« Je pense à ces victimes civiles et militaires », a-t-il lancé, avant d’annoncer, que pour honorer et immortaliser la mémoire des soldats tombés au front, un mémorial leur serait désormais dédié « afin de perpétrer leur souvenirs ».


Après Niamey, Dosso, Maradi, Agadez, Tahoua, c’est au tour de Zinder de bénéficier des investissements entrant dans le cadre du Programme de modernisation des capitales régionales, dans la perspective de la fête tournante du 18 décembre.

Comme l’a précisé le Président de la République, ce sont près de 50 milliards qui ont été investis pour l’embellissement de Zinder, qui a bénéficié d’infrastructures, d’équipements modernes et de réalisations en vue d’améliorer les conditions de vie de ses populations.

A l’issue de cette manifestation, le président Issoufou a annoncé que la fête tournante du 18 décembre 2019 se déroulera à Tillabéry et celle de 2020 à Diffa, les deux seules régions qui n’ont pas encore bénéficié dudit programme.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut