International › AFP

Nigeria: enlèvement de voyageurs dans le sud-est pétrolier

Des hommes armés ont enlevé les passagers d’un bus près de la ville pétrolière de Port-Harcourt, dans le sud-est du Nigeria, où les kidnappings contre rançon sont fréquents, ont affirmé mercredi la police et des témoins.

L’incident s’est produit mardi matin sur une route de l’Etat de Rivers, selon une voyageuse qui a assisté à la scène, Precious Awuse.

« Nous étions quelques kilomètres derrière l’autobus de 18 places lorsque les bandits ont attaqué et nous avons dû abandonner notre propre bus et courir nous mettre à l’abri avant que la police arrive », a-t-elle déclaré.

Selon un autre témoin, Alaowie Tonye, les assaillants « étaient habillés d’uniformes de police et avaient barricadé la route ».

« Quand nous avons abandonné notre propre bus et fui dans la brousse, les bandits ont vandalisé notre bus dans un accès de rage », a-t-il ajouté.


Le porte-parole de la police de Rivers, Nnamdi Omoni, a confirmé à l’AFP qu’une enquête était en cours, mais n’a pas précisé le nombre de personnes enlevées.

Une grande pauvreté mine le sud-est du Nigeria, une région pourtant riche en pétrole, où les enlèvements de riches hommes d’affaires et de responsables politiques et religieux sont fréquents.

En août et septembre 2017, une série d’attaques avaient visé des cars de voyageurs dans la même zone de l’Etat de Rivers.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut