International › APA

Noël Akossi Bendjo en vedette à la des journaux ivoiriens

Pas d'image

Condamné par contumace à vingt ans de prison par la justice ivoirienne, l’ancien maire du Plateau et cadre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, ex-allié de la coalition au pouvoir), Noël Akossi Bendjo, est en vedette à la Une des journaux quotidiens parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national.« Détournement de fonds, faux et usage de faux et blanchiment de capitaux : Noël Akossi Bendjo condamné à 20 ans d’emprisonnement et 10 milliards de FCFA d’amende », barre en bandeau Le Sursaut. Exilé en France depuis août 2O18, rappelle Le Temps, « Bendjo jugé et condamné à 20 ans ».

Pour L’Expression, ce  « proche » de N’Zueba (surnom donné à Bédié) est condamné à 20 ans de prison. Poursuivi pour détournements de fonds à la mairie du Plateau, reprend Le Jour Plus, Akossi Bendjo condamné à 20 ans de prison et à 10 milliards FCFA d’amende. 

L’ex-maire écope de 5 ans de privation de ses droits civiques et du retrait de son passeport, ajoute le confrère. Son arrestation a été ordonnée par la justice ivoirienne, complète Soir Info, là où en couverture de Notre Voie, l’accusé Bendjo depuis la France, dénonce « une parodie de procès ».  


«C’est une parodie de justice. Ils sont tombés bas. Très bas (…) Je refuse tout marchandage politique. On ne m’achète pas. PDCI je suis, PDCI je reste », rétorque M. Bendjo en couverture de Le Nouveau Réveil.  

Ce qui fait dire à Le Quotidien d’Abidjan qu’après les pro-Gbagbo, « la foudre de la dictature émergente s’abat sur les pro-Bédié ». Condamnation de Bendjo, arrestation de Valentin Kouassi (le président de la JPDCI urbaine) : « le pouvoir règle ses comptes à Bédié », enfonce Générations Nouvelles.                                                        



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut