International › APA

« Nous nous battrons pour gagner la Can 2019 » (Aliou Cissé)

Pas d'image

Aliou Cissé, le sélectionneur de l’équipe nationale de foot du Sénégal a déclaré, mercredi à Dakar lors d’une conférence de presse, que les Lions se battront pour remporter la Coupe d’Afrique des nations 2019 qui se déroulera en Egypte du 21 juin au 19 juillet.« J’ai un groupe exceptionnel où il y a de vrais compétiteurs qui rêvent de cette Coupe d’Afrique des nations. Nous travaillons depuis 2015 pour la gagner. Nous nous battons tout le temps pour ça. Nous avons bon espoir et nous allons nous mobiliser », a notamment affirmé le sélectionneur national.

Aliou Cissé a publié aujourd’hui une liste de 25 joueurs pour le match contre Madagascar prévu le 23 mars 2019 comptant pour la 6ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019 et pour la rencontre amicale face au Mali le 26 mars 2019.

Dans son face-à-face avec la presse, l’ancien international sénégalais a indiqué que la Can 2019 sera « une compétition difficile mais (son) équipe arrive à maturité ». Pour Cissé, « le Sénégal ne doit avoir peur de personne. Nous sommes forts et conscients de nos capacités mais il y aura une dizaine d’équipes qui auront leur mot à dire » dans ce tournoi continental.

A quatre mois du coup d’envoi de la Can, Aliou Cissé dit s’inscrire dans la continuité. « Je recherche surtout à améliorer le collectif. Le plus important, c’est que l’ossature du groupe soit là. Depuis 2015, il y a plus de 14 joueurs qui sont souvent appelés en équipe nationale. Cela prouve que nous sommes cohérents », a-t-il fait savoir.

Avec 13 points au compteur après cinq journées, le Sénégal est déjà assuré de terminer en tête du groupe A quel que soit le résultat de son match face à Madagascar. C’est la raison pour laquelle, l’entraîneur des Lions prévoit d’effectuer une large revue d’effectif.

« Quand on joue deux matchs sans enjeu, si on n’est pas capable d’intégrer de nouveaux joueurs, on ne le fera jamais. Il est important d’ouvrir le groupe. C’est l’occasion de donner un peu de temps de jeu à certains jeunes qui n’ont pas l’habitude d’être titulaires », a soutenu le technicien.


Malgré la pole position du Sénégal dans sa poule pour les éliminatoires de la Can, l’ancien capitaine de la génération 2002 dit accorder beaucoup d’importance à la der face à Madagascar. « Ce match est à gagner. Nous avons envie de poursuivre notre dynamique de victoire. En gagnant, on construit et en perdant, on détruit. C’est important d’avoir une mentalité de gagneur. Nous jouerons donc avec énormément de professionnalisme et il n’est pas question qu’on se relâche », a confié Aliou Cissé.

En raison de la réhabilitation imminente du stade Léopold Sédar Senghor, le Sénégal jouera ses deux prochains matchs au stade Lat Dior de Thiès (ouest, à 70 km de Dakar). « On s’installera à Saly (ouest) et on utilisera les infrastructures de l’Institut Diambars pour s’entraîner dans les meilleures conditions. La veille du match, nous nous entraînerons peut-être au stade Lat Dior pour nous habituer à cette pelouse que nous ne connaissons pas », a renseigné Aliou Cissé.

De l’avis du natif de Ziguinchor (sud), la délocalisation des rencontres du Sénégal est une bonne chose. « Nous avons nos habitudes au stade Léopold Sédar Senghor mais les Lions ne doivent pas seulement jouer à Dakar. C’est l’essence même de la sélection nationale », a fait remarquer M. Cissé.

Pour la première fois dans l’histoire de la Coupe d’Afrique des nations, 24 équipes vont y participer. Le Caire, Alexandrie, Ismaïlia, Suez et Port-Saïd sont les cinq villes égyptiennes qui vont accueillir les rencontres de la 32ème édition de la grand-messe du foot continental.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut