International › APA

Opération de sécurisation au Burkina : plus de cent personnes interpellées (Armée)

Pas d'image

Plus d’une centaine de personnes ont été interpellées lors d’une opération spéciale de sécurisation à l’Est et au Centre-est du Burkina Faso, dénommée opération ‘’Otapuanu », a annoncé le Chef d’Etat-major général des armées (CMGA).Selon le général Moïse Miningou qui s’exprimait lors d’un point de presse, vendredi à Fada N’Gourma, cinq soldats burkinabè sont tombés les armes à la main et neuf autres ont été blessés pendant ladite opération démarrée le 8 mars dernier.

L’objectif était de restaurer l’autorité de l’Etat dans les zones concernées par des attaques terroristes, a-t-il souligné avant d’expliquer que l’opération « Otapuanu, coup de foudre en langue locale gourmantchema» porte sur trois phases : la reconnaissance de l’offensive, la stabilisation de la zone et la consolidation

Qualifiant l’opération de « vrai succès », le général Miningou a affirmé que «Beaucoup d’écoles ont rouvert leurs portes, les services administratifs fonctionnent, l’espoir (est) retrouvé auprès de la population».


Le CEMGA encourage tous les acteurs de l’opération « Otapuanu » et particulièrement ceux qui sont sur le front, tout en remerciant les populations pour leur franche collaboration, ainsi que les autorités administratives, coutumières et religieuses pour leur soutien indéfectible.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut