International › AFP

Ouganda: le chanteur Bobi Wine échapppe à la police

Le chanteur et figure de proue de l’opposition ougandaise Bobi Wine a choisi de passer à la clandestinité à la suite d’un raid de la police dans l’hôtel où il logeait avant un concert, a affirmé dimanche son avocat.

Bobi Wine – Robert Kyagulanyi de son vrai nom – devait se produire samedi soir à Jinja, à 80 km à l’est de la capitale Kampala, quand la police a lancé une descente dans son hôtel.

Il a été « contraint de prendre la fuite et de se cacher », tandis que plusieurs de ses proches étaient détenus et battus, a affirmé Robert Amsterdam, l’avocat basé à Londres.

« La police a fait une descente à l’hôtel de la ville où nous nous reposions avant le spectacle de ce soir et a arrêté bon nombre des membres de notre équipe. Au moment où nous parlons, la police encercle tout le quartier à ma recherche », a tweeté Bobi Wine.


L’avocat de la star a qualifié le raid d' »acte clair et éhonté de répression politique ciblée par les autorités ougandaises visant à violer les droits de l’homme de Bobi Wine ».

Depuis qu’il s’est affirmé en 2017 comme un ferme opposant du président Yoweri Museveni, les autorités ont à plusieurs reprises empêché Bobi Wine, 36 ans, de se produire en public.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut