International › APA

Ouverture à Abidjan d’une conférence internationale sur l’économie appliquée

Pas d'image

La deuxième conférence internationale de statistique et d’économie appliquée (CISEA 2019), une tribune d’échanges entre scientifiques des pays du Sud et du Nord organisée par l’Ecole nationale supérieure de statistique et d’économie appliquée (ENSEA), s’est ouverte lundi à Abidjan autour du thème: « Statistique et économie numérique », a constaté APA.Cette rencontre qui permettra de discuter de l’interaction de la statistique et de l’économie digitale comme moteur de la croissance du continent africain, sera meublée par des panels de discussion, des conférences et des présentations de travaux.

« Le numérique est une opportunité unique pour l’Afrique de réduire son retard », a estimé dans une allocution, Nahoua Yéo, le directeur de cabinet du ministre ivoirien du plan et du développement.

Réitérant l’engagement du gouvernement ivoirien à accompagner le développement de l’économie numérique dans le pays, le représentant de la ministre Nialé Kaba a encouragé l’ENSEA, au-delà de la formation, à « animer aussi la recherche scientifique ».

Avant lui, Dr Hugues Kouadio, le directeur général de l’ENSEA, a expliqué que l’objectif de la conférence est de réfléchir sur des problématiques pouvant contribuer au développement des pays africains.

« Il s’agit de tirer parti de l’évolution de l’économie numérique pour adresser les questions de gouvernance et de faire des recommandations afin d’accompagner les décideurs dans l’élaboration des politiques publiques », a dit Dr Kouadio estimant à son tour que l’économie numérique est « une chance » pour nos pays africains.


Pour sa part, Dr Albert Zeufack, l’économiste en chef de la Banque mondiale pour la région Afrique, a plaidé pour plus d’investissements des pays africains dans la statistique.

« Il est important d’investir dans la statistique et en faire une priorité pour nos pays. Nous pensons que l’économie numérique est une opportunité pour améliorer nos statistiques », a indiqué Dr Zeufack insistant sur la nécessité pour les pays africains de bâtir de véritables institutions de statistique pour générer des « données transparentes et crédibles ».

Il a conclu en annonçant l’engagement de son institution à soutenir le projet de l’Union africaine sur la révolution numérique. L’édition 2019 de la Conférence internationale de statistique et d’économie appliquée (CISEA) mettra l’accent sur le rôle des statistiques et de l’économie dans le développement de l’économie numérique sur le continent.

Quatre thématiques dont « Economie numérique au service du développement» et « Méthodologies statistiques et applications» meubleront cette conférence qui s’achèvera mercredi.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut