International › APA

Ouverture à Bassam des Journées de mobilisation des médias contre le cancer du sein

La deuxième édition des Journées de mobilisation des médias contre le cancer (JMMC) a été ouvert, vendredi, dans la ville balnéaire de Grand-Bassam autour du thème « Santé et sports » en présence de plusieurs personnalités ivoiriennes dont le vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan qui a présidé cette rencontre, a constaté APA sur place.Les acteurs des médias ivoiriens se sont engagés lors de cette rencontre à œuvrer dans la lutte contre le cancer du sein à travers la signature d’une charte d’engagement. Les JMCC, initiées par l’ONG Echos médias regroupant des hommes et des femmes des médias, ont pour ambitions de mobiliser les professionnels des médias nationaux et internationaux à contribuer à la sensibilisation des populations dans la lutte contre le cancer du sein en Côte d’Ivoire où 1223 femmes meurent chaque année de cette maladie.

« En Côte d’Ivoire, le cancer du sein  est le premier cancer chez la femme. Entre 2000 et 2012, le cancer du sein a connu une croissance considérable. Aujourd’hui,  on dénombre 2248 nouveaux cas de cancer de sein en Côte d’Ivoire et dans 80% des cas, il est malheureusement découvert tardivement», a déploré le vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan dans une allocution d’ouverture de ces assises.

Poursuivant, M. Duncan s’est félicité de ce que le gouvernement ivoirien met en œuvre un « programme hardi» de lutte contre le cancer du sein.

« Tous les vaccins inscrits dans le programme dans le programme élargi de vaccination ( PEV) seront gratuits et obligatoires. Cette action permettra la protection de nombreuses jeunes femmes contre le cancer du col de l’utérus », a fait savoir le vice-président ivoirien annonçant dans la foulée,  la construction d’un Centre régional de référence de radiothérapie et d’oncologie médical à Grand-Bassam d’un coût de  70 milliards FCFA qui couvrira toute l’Afrique de l’ouest.

 Il a conclu son adresse en saluant la collaboration entre les acteurs des médias et ceux  de la santé, estimant que les journalistes sont les «mieux placés» pour transmettre et sensibiliser contre le cancer du sein.


Avant lui, la commissaire générale des JMCC, Léah Muriel Guigui a dit sa gratitude au vice-président ivoirien pour son « engagement pour la vie».

« Nous au sein d’Echos médias, nous avons décidé de nous engager contre la mort», a dit Mme Guigui invitant les acteurs des médias à la mobilisation contre ce fléau.« Il nous faut savoir et faire savoir. Autour des malades, bâtissons des gestes de solidarité », a-t-elle encouragé.

Plusieurs activités sont au menu des JMCC 2018 qui s’achèveront samedi. Il s’agit entre autres, des sessions de formation des journalistes, des activités sportives, une sensibilisation grand public avec des séances de dépistage où sont attendues environ 3000 femmes. 

De 2000 à 2014, l’incidence du cancer du sein a augmenté en Côte d’Ivoire. Dans le pays, 1223 femmes meurent du cancer du sein chaque année sur 2248 cas diagnostiqués.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut