International › APA

Ouverture à Grand-Bassam d’une rencontre régionale pour renforcer la cybersecurité en Afrique

La 5è édition du « Cyber drill-Alert» pour la région Afrique, un exercice ( atelier) international pratique pour renforcer la cybersécurité en Afrique organisée par l’Union internationale des télécommunications ( UIT), de concert avec l’Autorité de régularisation des télécommunications de Côte d’Ivoire ( ARTCI), a été officiellement ouverte mercredi à Grand-Bassam ( 40 km au sud-est d’Abidjan) en présence de près de 140 participants issus de 17 pays d’Afrique et d’Europe, a constaté APA sur place.Cette rencontre, la première du genre en  Afrique francophone,  vise à renforcer,  à travers des formations pratiques,  les capacités opérationnelles des délégués de la région Afrique des États membres de l’UIT  sur la protection des systèmes d’information. 

« Le renforcement des capacités en matière de sécurité des systèmes d’information est un pilier essentiel de notre stratégie nationale de cybersécurité», a fait remarquer,  dans un discours d’ouverture de ces assises, Kafana Sidjoni, conseiller technique du ministre ivoirien de l’économie numérique et de la poste. Pour lui, le « risque zéro en matière de protection des systèmes d’information est un rêve».

 C’est pourquoi, il a estimé que cette rencontre est « une excellente opportunité » pour renforcer la coopération internationale en matière de cybersécurité.  Relevant le bien-fondé de l’économie numérique dans le développement du continent, M. Sidjoni a encouragé les participants à tirer le maximum de profit lors de cette rencontre aux enjeux « hautement importants». 

Auparavant, le conseiller technique du directeur général de l’ARTCI, Messan Beugré, a soutenu que la conduite de ces exercices pratiques et de ces ateliers lors de cette rencontre, permettra au-delà de l’acquisition de nouvelles connaissances en matière de réponses aux incidents et de protection des systèmes d’information,  de renforcer la coopération internationale entre les acteurs opérationnels. Selon lui, le « Cyber drill» vient « à point nommé» dans le cadre de nombreuses initiatives en matière de sécurité et de protection des systèmes d’information conduits, en ce moment,  par la Côte d’Ivoire.


 Il a,  entre autres cité au nombre de ces initiatives, la certification des systèmes d’information des personnes morales et la cartographie et le plan de protection des infrastructures critiques. Au nom de l’UIT, M.  Valery Zongo a, pour sa part, rappelé les menaces qui pèsent sur le cyber espace africain soulignant que la cybersécurité peut être un atout pour le développement économique. 

Il« La cybersécurité peut réellement faciliter le développement économique grâce à une utilisation sûre des TIC», a relevé M. Zongo. Plusieurs activités dont des exercices pratiques sur les cyberattaques les plus courants sont au menu de cette cinquième édition du Cyber drill- alerte pour la région Afrique qui  s’achèvera vendredi.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut