International › APA

Ouverture d’une université d’été pour débattre de la «précarité» de l’emploi en Côte d’Ivoire

Pas d'image

La troisième édition de «Tany Vaho» (ou Terre nouvelle en Malgache), une université d’été initiée par l’Agence française de développement (AFD) et ses partenaires, s’est ouverte mercredi à Abidjan pour débattre des sciences sociales, notamment, la problématique de l’informalité et de la précarité de l’emploi en Côte d’Ivoire où 93,6% des emplois sont informels.Selon une note d’information transmise jeudi à APA, cette université d’été qui accueille des doctorants, des jeunes chercheurs et aussi des professionnels venus d’horizons divers (Côte d’Ivoire, Afrique, Europe) permettra de favoriser la connexion entre la recherche scientifique et le monde non-académique afin de nourrir le débat public et aider à la décision politique.

« La question de l’emploi demeure une préoccupation importante pour le gouvernement dans la mesure où les emplois en Côte d’Ivoire sont majoritairement concentrés dans le secteur informel. C’est fort de ce constat que cette université d’été s’avère être une formidable occasion de réflexion sur l’épineuse question de l’informalité et la précarité de l’emploi en Côte d’Ivoire», a indiqué dans un discours d’ouverture, Nahoua Yéo,  le directeur de cabinet du ministre ivoirien du Plan et du développement.

Selon le représentant de la ministre Nialé Kaba, cette université constitue une plateforme de discussion qui permettra une mise en réseau de jeunes chercheurs de disciplines différentes, propre à favoriser le dialogue interculturel.

« Cette université s’inscrit dans le cadre du mémorandum dialogue stratégique (MDS) signé en 2016 entre l’AFD et le ministère du plan et du développement», a auparavant expliqué M. Yéo, soulignant que ce partenariat a pour objectif principal de développer un programme de production intellectuelle devant contribuer à l’analyse des potentialités et vulnérabilités du modèle de croissance ivoirien et des leviers de la transformation structurelle de l’économie ivoirienne.


Il a conclu en espérant que ces assises aboutissent à des recommandations pertinentes « qui permettront de mieux cerner la problématique de l’emploi en Côte d’Ivoire ». La première et deuxième édition de l’Université d’été « Tany Vaho» ont eu lieu en 2016 et en 2018 à Madagascar.

Cette troisième édition se déroule à l’Ecole nationale supérieure de statistique et d’économie appliquée d’Abidjan (ENSEA) autour du thème principal, « travail, intégration sociale et politiques d’emploi: approches méthodologiques et transversales ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut