International › APA

Ouverture officielle de la 11è édition de Ciné droit libre à Abidjan

La 11è édition de Ciné droit libre, festival des films sur les droits humains et la liberté d’expression, s’est ouverte mercredi soir à Abidjan autour du thème « Pourquoi la démocratie ? ».Ce festival vise notamment à faire la promotion des droits de l’Homme à travers le cinéma. Son principe, un film, un thème et un débat portant sur les questions des droits humains. Le thème retenu pour cette 11è édition est, « Pourquoi la démocratie ? ».Selon le journaliste Ivoirien, Yacouba Sangaré, coordinateur de Ciné droit libre Abidjan,  il s’agit de «susciter sans passion un débat ouvert sur la problématique de la démocratie » afin de sensibiliser les populations sur la nécessité d’œuvrer pour l’avancement de la culture démocratique en Côte d’Ivoire.Un film intitulé « Qu’est-ce que la démocratie », réalisé par la Canadienne Astra Taylor, proposant un voyage philosophique pour mieux comprendre les paradoxes, les joies et les progrès de la démocratie, a été projeté à l’ouverture de ce festival, à l’Institut Goethe d’Abidjan.L’ambassadeur de l’Union européenne (UE) en Côte d’Ivoire, Jobst Von Kirchmann, parrain du festival, a salué ce festival des films qui fait état du socle de la démocratie et de ses valeurs. Il a fait savoir que les membres de l’UE qui ont connu des guerres, ont réussi à se focaliser sur les valeurs qui les réunies.C’est alors que cela a amené une période de paix et prospérité durable que l’Europe n’a jamais connue, a fait observer le diplomate Jobst Von Kirchmann,  soutenant que la paix est une décision qui implique la compréhension de l’autre. « On parle souvent de valeurs universelles, mais pour que tous portent ces valeurs, il faut expliquer et faire comprendre à l’autre pourquoi c’est le meilleur choix d’avoir par exemple une liberté d’expression, une démocratie, l’égalité, il faut convaincre les autres », a-t-il souligné. Il a indiqué qu’il y a aussi des systèmes dans ce monde qui fonctionnent sans ces valeurs. Alors dans la réflexion, il faut remettre à zéro ces thématiques pour croire et penser qu’une valeur est un avantage, a-t-il poursuivi, soutenant qu’il faut construire autour des valeurs partagées.  M. Yacouba Sangaré, président de Ciné Connexion,  a invité le public à prendre part à ce festival, assorti de formation sur les droits humains, qui referme le samedi 16 novembre 2019 ses portes avec un débat sur la liberté d’expression à l’Institut Goethe d’Abidjan.    



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut