International › APA

Pluies diluviennes: la Commission des droits de l’Homme «préoccupée» par la grève des pompiers civils ivoiriens

La Commission nationale des droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI) se dit « très préoccupée » par la grève observée par les pompiers civils en cette période de fortes pluviométries dans le pays, où des inondations ont occasionné la mort de 19 personnes dans la nuit de lundi à mardi, dans un communiqué.« La CNDHCI est très préoccupée aussi bien par  les prévisions  météorologiques qui annoncent des pluies encore fortes  à partir du  jeudi 21 juin 2018 que par la grève observée par les pompiers civils à  une période aussi cruciale », indique un communiqué transmis mercredi à  APA.

De fortes pluies ont occasionné des pertes  en vies humaines et des dégâts matériels importants dans la nuit du  lundi 18 juin au mardi 19 juin 2018. Pour l’heure, le bilan se chiffre à  dix-neuf (19) morts dont 18 à Abidjan et un décès à Tiassalé, dans la  Région de l’Agnéby Tiassa (sud ivoirien). 

« La  Commission nationale des droits de l’Homme de Côte d’Ivoire déplore une  fois de plus ces pertes en vies humaines (et) adresse ses sincères  condoléances les plus attristées aux familles des personnes décédées, sa  compassion et sa solidarité à toutes les populations impactées »,  poursuit la note.  


Elle appelle « l’attention  du gouvernement sur la récurrence des dégâts occasionnés chaque année  par les pluies diluviennes, en période identique et l’invite à prendre  les dispositions durables pour protéger les vies humaines et observer le  principe de non répétition ». 

La Commission  invite en outre les populations au respect des mesures d’urgence prises  par le Gouvernement, notamment celles relatives aux zones à risques et  aux zones non-constructibles et l’ensemble de la population à la  vigilance et à la prudence.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut