International › APA

Plus de 20 milliards FCFA de l’AFD pour le Sénégal

L’Agence française de développement (AFD) a mis à la disposition du Sénégal une enveloppe de plus de 20 milliards de FCFA, aux termes de trois conventions de financement signés mardi à Dakar et portant sur la lutte contre l’érosion côtière et les inondations ainsi que l’adaptation aux changements climatiques.Les trois accords ont été paraphés par Amadou Bâ, ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, et Rémy Rioux, Directeur général de l’AFD.

« Ces projets qui sont bien articulés à l’axe 2 du Plan Sénégal Emergent (PSE) capital humain, protection sociale et développement durable, visent à renforcer les efforts du gouvernement dans la lutte contre les inondations et l’érosion côtière au Sénégal. La signature de ces conventions de financement traduit les engagements respectifs des deux Etats dans les différentes initiatives internationales sur la protection de l’environnement et le développement durable notamment la COP 21 et le One Planet Summit », a déclaré Amadou Bâ.

Axé sur la lutte à court-terme contre l’érosion côtière sur la Langue de Barbarie à Saint-Louis (nord) avec la réalisation d’un ouvrage de protection d’urgence de la zone, le premier projet est d’« un coût estimatif de 18, 8 millions d’euros (12, 3 milliards de F CFA) et bénéficie d’un concours de l’AFD pour 16 millions d’euros (10, 4 milliards F CFA) dont 6 millions d’euros (3, 9 milliards F CFA) sous forme de dons », a expliqué le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.

Mansour Faye, maire de la ville de Saint-Louis et par ailleurs ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a adressé ses remerciements au président français Emmanuel Macron qui s’était rendu dans la ville tricentenaire le 3 février dernier. « Ce projet, a-t-il souligné, vise à accompagner le gouvernement sénégalais dans le cadre de la réalisation des ouvrages de protection de la Langue de Barbarie confrontée aux aléas climatiques qui ont causé la destruction de nombreuses maisons. Le prolongement du mur de protection va contribuer à préserver les habitations cette zone fragile. Les études ont déjà été réalisées et l’AFD est en train d’accélérer le processus pour la mise en œuvre rapide du projet ».

La deuxième convention est relative à la gestion intégrée du risque d’inondation. « Pour sa mise en œuvre, l’AFD en rapport avec le Fonds vert pour le climat a bien voulu mettre à la disposition du Sénégal une enveloppe de 15 millions d’euros (9, 8 milliards F CFA) », a indiqué Amadou Bâ.

Saluant cette entente, Diène Farba Sarr, ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie a rappelé que « le Président Macky Sall a beaucoup fait pour lutter contre les inondations car 235 milliards F CFA ont déjà été injectés dans l’assainissement ».


Parlant de  la convention de financement, ayant trait à l’accompagnement du Sénégal dans sa stratégie d’adaptation aux changements climatiques, le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Mame Thierno Dieng, a fait savoir qu’elle « vise, par la mise à la disposition d’une expertise technique de haut niveau, à accompagner le Sénégal pour la préparation de programmes d’adaptation bancables et s’inscrivant dans les priorités de la Contribution déterminée au niveau national (CDN) définie dans l’Accord de Paris sur le climat ».

« Dans le volet renforcement de capacité, cet accompagnement apportera, selon M. Dieng, un cadre de gouvernance climatique avec toutes les compétences nécessaires pour assurer la coordination et le suivi-évaluation de la mise en œuvre de la CDN ».

La signature de ces accords de financement entre l’Agence française de développement et le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan s’est tenue en présence, notamment, de Jean Yves Le Drian.

Pour le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, « la France et le Sénégal sont à l’avant-garde de la lutte contre le réchauffement climatique et les conventions qui ont été signées en sont les témoignages. Elles sont la traduction d’une collaboration très étroite et très offensive ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut