International › APA

Politique, corruption et santé en vedette dans la presse congolaise

Le débat sur la suppression des partis politiques au Congo, les protégés du pouvoir qui ne sont pas sanctionnés pour corruption et le Maroc qui est prêt à moderniser le centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville sont les principaux sujets traités ce vendredi par la presse congolaise.« Débat sur la suppression des partis politiques au Congo » titre l’hebdomadaire Le Nouveau regard qui relayant l’analyse du politicien universitaire, Marion Michel Madzimba Ehouango, note que « ce fait est l’orientation de tous les partis politiques au Congo vers la social-démocratie».  Sur le même débat, un autre hebdomadaire, La Griffe, renseigne que le chef de l’opposition, Tsaty Mabiala, s’en prend aux « opposants à double carapace en les sommant de faire un seul choix entre le pouvoir et l’opposition ».

La Griffe, abordant un  tout autre sujet, titre : «Le pouvoir lutte contre la corruption mais ne sanctionne pas.» A en croire le confrère « le mot d’ordre donné par le chef de l’Etat d’interpeller tous les cadres soupçonnés de dilapidation des fonds n’est pas suivi à la lettre et ce qui était un optimisme pour la bonne gouvernance de l’économie congolaise s’est transformé en idée de façade qui colle avec le laxisme. »

S’intéressant à la santé, le quotidien national Les dépêches de Brazzaville, sous le titre : « Le Maroc disposé à moderniser le CHU », écrit : « arrivée à Brazzaville pour un état des lieux du Centre hospitalier et universitaire(CHU) de Brazzaville, dans le cadre d’un partenariat en matière de santé, signé entre les deux pays, la mission médicale de l’hôpital international Cheik Zaid du Maroc, a exprimé, après expertise, sa volonté d’implanter une unité de chirurgie cardio-vasculaire au CHU.»


Ce quotidien parle également de la lutte contre la drépanocytose menée avec la Communauté scientifique africaine réunie en congrès à Brazzaville depuis hier.  L’occasion a été saisie pour remettre à la première Dame congolaise, Antoinette Sassou N’Guesso, un diplôme d’honneur pour ses efforts dans la lutte contre cette maladie.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut