International › APA

Politique, économie et faits divers se partagent la Une au Sénégal

Les quotidiens sénégalais reçus samedi à APA traitent de la politique, de l’économie et des faits de société.« Direction de la campagne de Macky : Boun Dionne (Pm), Mimi Touré (ex Pm), Amadou Bâ (ministre des Finances)…en piste », rapporte Walf Quotidien, à côté du Soleil qui, à propos de la présidentielle du 24 février 2019, informe que « le dépôt des candidatures (est) prévu du 11 au 26 décembre ».

En attendant, Le Quotidien traite de la constitution des dossiers de candidatures à la présidentielle et donne « les leçons de parrainage pour les candidats ».

De son côté, L’Observateur se focalise sur « les points forts et faibles du fichier électoral », dont l’audit, écrit L’As, soulève « une foultitude d’équations non encore résolues ».

En économie, L’As s’intéresse à la commercialisation des noix de cajou en Casamance (Sud) et fait état d’ «une économie de guerre ».

Dans L’Observateur, le parti « Rewmi déchire le budget de Macky » et affirme : « C’est un mélange de démagogie et de mauvaise foi. La dette publique du Sénégal s’élève aujourd’hui à 85% ».

Libération reste avec Rewmi et informe que pour fausse déclaration en valeur, « la Douane saisit une Escalade de 4×4 d’Idy (son président) ».

« Marché d’intérêt national et gare des gros porteurs-L’inauguration prévue le 4 décembre à Diamniadio. Les présidents Sall et Erdogan vont président la cérémonie », titre Le Soleil.


Sud Quotidien consacre sa Une aux faits de société avec le double meurtre de Médinatoul Salma en 2012 impliquant des Thiantacounes (disciples de Cheikh Béthio Thioune) et s’exclame : « Une affaire, mille intrigues ! » Le journal rappelle qu’il y a eu deux morts, six ans de détention provisoire pour des Thiantacounes.

« La division au sein de la famille (religieuse) Amary Ndack » fait la Une du Quotidien qui constate un « climat froid et Seck à Thiénaba ».

Selon nos confrères, la construction de la Maison des hôtes est au cœur de la discorde, poussant des petits fils à porter plainte contre le khalife.

« Attaques contre le chef de l’Etat-Le cas Macky divise Thiénaba », note Vox Populi qui revient sur le drame des Maristes à Dakar qui a coûté la vie à Khadim Ndiaye brûlé vif par son épouse Aïda Mbacké, arrêtée hier par la gendarmerie.

« Son interpellation a été retardée par le diagnostic de troubles mentaux avancés par son médecin traitant. Son nouveau-né, une fille, lui a été retiré et confi à sa grand-mère depuis quelques jours », explique Vox Populi.

« Mise aux arrêts après son hospitalisation-La femme qui avait brûlé vif son mari, explique son acte à la Brigade de Recherches », indique L’Observateur.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut