International › APA

Politique, économie, migration et sport au menu des quotidiens marocains

Pas d'image

Les quotidiens marocains parus ce jeudi traitent de nombreux sujets notamment la politique étrangère du Royaume, la commercialisation des produits de pêche, le partenariat Maroc-Espagne en matière migratoire et les préparatifs des Lions de l’Atlas pour le match contre le Bénin pour le compte des huitièmes de finale de la CAN-2019.+L’Economiste+ écrit que le Maroc fait face à un nouvel ordre mondial, marqué notamment par des tensions et des crises. Ce contexte suscite de nombreuses interrogations, poussant l’Institut Marocain des Relations Internationales (IMRI) à se pencher sur le positionnement que doit adopter Rabat vis-à-vis de ses partenaires.

Lors d’un forum tenu récemment sur le thème « Géopolitique du Maroc dans un nouvel ordre mondial en crise » en partenariat avec la Fondation Hanns Seidel, l’Institut a émis plusieurs recommandations en matière de politique étrangère. Il estime que le Royaume doit maintenir la primauté de la question du Sahara et « disposer d’une pleine liberté en politique étrangère » analyse l’IMRI, cité par la publication.

+L’Opinion+ relève que les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés en première vente ont atteint un volume de 1.311.457 tonnes, pour une valeur de 7,35 milliards de dirhams (1 euro = 10,7 DH), soit une progression de 1% en valeur par rapport à l’année précédente.

Selon l’Office national des pêches (ONP), cité par le quotidien, l’année 2018 a été marquée par la poursuite du programme de développement et de modernisation du réseau de commercialisation des produits de la mer en 1ère et 2ème ventes. Dans ce cadre, il a été procédé à l’achèvement de la construction des superstructures du nouveau port de pêche de Tanger qui a été inauguré par le Roi Mohammed VI, le 7 juin 2018, poursuit la même source.

Ces superstructures, qui ont nécessité un investissent de l’ordre de 248 millions DH, sont notamment constituées de 2 halles au poisson, l’une dédiée à la pêche côtière, l’autre à la pêche artisanale et de divers locaux et équipements destinés aux professionnels.

+Al Ahdath Al Maghribia+ cite une déclaration du ministère espagnol de l’Intérieur qui a affirmé que le Maroc est un « partenaire privilégié » de l’Espagne en matière de lutte contre l’immigration clandestine et les réseaux criminels de la traite des êtres humains.

Le Royaume est un « partenaire privilégié de l’Espagne qui mène un travail efficace en matière de contrôle de l’immigration illégale vers l’Espagne depuis son territoire », indique le ministère de l’Intérieur dans un communiqué de presse dans lequel il fait état d’une baisse importante du nombre des migrants clandestins ayant gagné les côtes ibériques au cours du premier semestre de 2019.


La même source précise que quelque 10.475 immigrés ont gagné les côtes espagnoles entre janvier et juin 2019, ce qui représente une baisse de 27,4% par rapport à la même période de 2018.

+Al Akhbar+ rapporte que le quatrième match des Lions de l’Atlas se jouera ce vendredi sur la pelouse du stade Essalam au Caire et les opposera au Bénin pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations.

La qualification a incité beaucoup de Marocains à faire le déplacement jusqu’en Egypte pour encourager les coéquipiers de Hakim Ziyech. Parmi ceux-là, il y a plusieurs ministres, patrons de partis politiques, parlementaires, mais aussi des présidents de clubs.

La présence du MAECI, Nasser Bourita, a par ailleurs été très remarquée lors du match face à l’Afrique du Sud, à l’image de celle de Nabil Benabdallah, le Secrétaire général du PPS. Ceci dit, le journal rapporte que la FRMF n’a pas invité ces personnalités. Elles seraient toutes venues sur leurs propres frais, contrairement aux rumeurs qui circulent.

Une source fédérale citée anonymement par le quotidien explique que la FRMF a refusé toutes les demandes de visite pour rencontrer les Lions de l’Atlas dans leur hôtel. Les «VIP» ne pourront donc pas échanger avec Hervé Renard et ses poulains à la veille de la rencontre décisive face au Bénin. La FRMF ne souhaite pas perturber la préparation et la concentration des Lions de l’Atlas.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut