International › APA

Politique et économie dominant la Une des quotidiens marocains

Les enjeux de la visite prévue par le Chef de gouvernement espagnol au Maroc, le secteur du tourisme et les réformes engagées dans le Royaume sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce lundi.
+L’Opinion+, qui revient sur les enjeux de l’invitation adressée par le Roi Mohammed VI au chef de gouvernement espagnol, écrit que loin d’être protocolaire, cette initiative royale vient donner du répit à Pedro Sanchez, au moment où il fait face à la résistance des parlementaires d’opposition comme de la majorité à son récent soutien au Plan d’autonomie du Sahara.

La rencontre à venir entre le Souverain et le chef du gouvernement espagnol devrait donner le départ à un nouvel axe entre Rabat et Madrid, prenant en compte les intérêts stratégiques des deux pays, relève le quotidien.

+L’Économiste+ souligne que le ministère du Tourisme et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) s’activent depuis quelques mois pour repositionner la destination Maroc sur un marché mondial en pleine reconfiguration.

Certes, les perspectives semblent plutôt favorables pour les prochains mois, mais pour en profiter, un changement de paradigme s’impose afin de répondre aux exigences du «monde d’après-Covid», note le journal, soulignant l’importance majeure de « renforcer la compréhension prospective » des attentes du touriste.

Selon lui, développer une destination touristique n’est pas seulement construire des infrastructures, mais aussi prendre en compte l’élément humain, qui est un véritable facteur de différenciation, car toutes les composantes de la chaîne de valeur sont concernées, du personnel hôtelier jusqu’aux guides touristiques.


Bien qu’un effort de mise à niveau des guides soient en cours pour intégrer ceux qui sont dans l’informel et imposer la formation continue, cela reste insuffisant pour donner du punch à une profession influençant directement l’expérience de voyage, relève-t-il, estimant incontournable une modernisation de cette profession afin qu’elle soit en phase avec les besoins des touristes 2.0.

+Aujourd’hui Le Maroc+, qui aborde les réformes engagées dans le Maroc, fait savoir que la prochaine session parlementaire, qui s’ouvrira cette semaine, devra s’attaquer rapidement à l’accélération des textes et législations qui doivent accompagner et appuyer les réformes importantes et urgentes.

Pour affronter les défis des prochaines décennies, le Maroc a déjà enclenché la nécessaire transformation de son économie qui devra désormais prendre en compte les nouvelles donnes comme la rareté des ressources, l’autosuffisance, la souveraineté sans oublier des facteurs naturels tels que le changement climatique.

L’une des réformes les plus urgentes à mettre en marche est celle qui concerne le corpus fiscal, car elle représente l’une des principales portes d’entrée pour l’édification d’un tissu d’entreprises et d’opérateurs performants et surtout pour instaurer et renforcer l’équité et la responsabilité individuelle et collective, fondements même d’une économie résiliente, estime la publication.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut