International › APA

Politique et social au menu des quotidiens marocains

Le dialogue social et la question des réformes promises par le gouvernement sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains de ce mercredi.+Al Alam+ aborde la question du dialogue social. La démarche adoptée par le gouvernement dans la conduite du dialogue avec les partenaires sociaux est « mal fondée » et « présente des risques », affirme le journal, ajoutant que le gouvernement actuel ne prend aucun engagement.

Plus de deux années se sont écoulées après l’installation de ce gouvernement, et bien que les forces politiques du pays soient unanimes à souligner la nécessité de son institutionnalisation afin de consolider la paix et la stabilité sociales et créer un climat de confiance et de sérénité, ce dialogue social semble ne pas avancer, déplore-t-il.

De ce fait, « les Marocains ont le droit aujourd’hui de manifester leur crainte de voir le dialogue social perdre définitivement sa crédibilité et, par l’approche adoptée aussi bien par ce gouvernement que par le gouvernement précédent, aller irréversiblement à sa dernière demeure », relève-t-il.


+L’Economiste+, qui revient sur les réformes promises par le gouvernement, estime que la question « prend désormais les allures d’une crise de gouvernance » à la lumière des retards constatés sur la formation professionnelle et le plan d’accélération industrielle.

« L’inflation législative n’est cependant qu’une partie de la réponse en ce sens qu’elle est associée avant tout à un temps court. Dans de nombreuses situations, la production réglementaire et normative semble se négocier surtout en tant que vitrine ou caution de l’action publique, au moment où les réformes structurelles relèvent du temps long, car plus difficiles à mettre en place », constate-t-il.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut