International › APA

Politique, société et sport en vedette dans la presse sénégalaise

Les quotidiens sénégalais parvenus mercredi à APA reviennent sur la réplique de Madické Niang à son camarade secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), l’ex-président Abdoulaye Wade, quant à sa volonté de se présenter à la présidentielle de 2019, la sortie du procureur de Pikine sur le meurtre de d’une responsable du parti Pastef d’Ousmane Sonko et sur l’équipe nationale de football.« Candidature pour la présidentielle de 2019 : Madické Niang fait la leçon à Wade », titre VoxPopuli, citant le président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie qui estime que « le véritable suicide serait, pour le PDS, de ne pas avoir de candidat ».

Dans sa longue litanie, L’Observateur a préféré abréger en affirmant que « Me Madické crash sur Wade ». « Que me valent subitement ces accusations (‘’candidature de collusion et téléguidée par Macky Sall ») graves, gratuites et infondées ; j’invite tous ceux qui, dans le parti, comme en dehors, sont convaincus de la nécessité d’une candidature alternative, à me rejoindre ; si Macky pouvait faire pression sur moi… », sont entre autres énumérations de l’avocat et ancien ministre sous Wade inscrites dans la manchette du journal.

Ainsi « après s’être lavé à grande eau, Madické laisse à Wade l’initiative de la rupture », clôt WalfQuotidien sur le sujet.

Sur les forces en présence dans la sphère politique sénégalaise, SudQuotidien voit du « flou et du brouillage total » à cinq mois de l’élection présidentielle.

Toutefois, un opposant comme Ousmane « Sonko (est) sur la sellette » au vu de la « persécution ou (de la) paranoïa » dont il fait l’objet dans le milieu politique, analyse EnQuête.


Sur le meurtre de la responsable de son parti (Pastef) à Keur Massar (banlieue dakaroise), Mariama Sagna, L’AS détaille en Une « les actes sordides des tueurs ». En effet, « les charretiers l’ont violée et étranglée à mort ».

Cependant, « le meurtre n’est pas lié à la politique », précise dans Le Soleil le procureur du tribunal départemental de Pikine, Amadou Seydi.

En sport, le quotidien national informe que « la Tanière (est) au complet » même si L’Observateur indique particulièrement que « Sadio Mané (est) déçu par (l’état de) la pelouse du stade Léopold Sédar Senghor (Dakar) » où, « les Lions déterminés à renouer avec le succès », selon le quotidien spécialisé Stades, vont recevoir samedi le Soudan, pour un match comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la CAN-Cameroun 2019.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut