International › APA

Pour un changement des perceptions sur l’hôtellerie et le tourisme en Afrique

Les Etats africains doivent changer leurs perceptions relatives au secteur de l’hôtellerie et du tourisme s’ils veulent libérer tout le potentiel économique dont regorge ce secteur, affirment de jeunes chercheurs dans un communiqué parvenu vendredi à APA.Pour ces jeunes chercheurs regroupés au sein du groupe de réflexion (YTT), beaucoup de jeunes du continent ont une perception négative du secteur de l’hôtellerie et du tourisme et sont incapables de profiter de son potentiel pour la création de revenus et les perspectives de carrière.

Par ailleurs, ils précisent que les employeurs du secteur ont du mal à conserver les jeunes employés, en particulier ceux qui viennent des zones urbaines ainsi que les jeunes femmes, chaque groupe ayant ses raisons propres. Les jeunes femmes peuvent notamment avoir des responsabilités familiales et communautaires qui les empêchent de conserver un emploi à plein temps.

D’où les jeunes chercheurs invitent les gouvernements à rendre prioritaires l’engagement des jeunes et le développement du secteur en fournissant des ressources permettant aux jeunes de façonner le futur et la politique du secteur.


Toutefois, les chercheurs reconnaissent qu’une meilleure collaboration entre les différents acteurs s’avère nécessaire pour améliorer les perceptions qu’ont les jeunes de ce secteur afin de leur permettre d’y obtenir un emploi et de le conserver.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut