International › APA

Près de 343 attentats terroristes recensés en Afrique en 2017 (Bourita)

Environ 343 attentats terroristes ont été recensés en Afrique ayant entrainé au moins 2.600 victimes, soit 22 fois plus qu’une Europe en 2017, a annoncé le ministre marocain des Affaires étrahgères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita,En termes d’effectifs, le plus important groupe affilié à Al-Qaida se trouve actuellement en Afrique, avec plus de 6.000 combattants. Les éléments affiliés à ce groupe en Afrique de l’Ouest seulement sont estimés à 3.500 combattants, a relevé le ministre marocain, qui s’exprimait à l’ouverture, mardi à Skhirat (région de Rabat)  de la Réunion régionale des directeurs politiques de la Coalition mondiale contre Daech portant sur la menace de ce groupe terroriste en Afrique.

En Afrique du Nord, le nombre d’individus affiliés à Daech est significatif et susceptible d’être renforcé par les retours de combattants aguerris de la zone irako-syrienne.

Cette réunion, marquée par la participation de l’Envoyé spécial du Président Trump pour la Coalition contre Daech, Brett McGurk, et d’un groupe restreint de pays membres de la Coalition contre Daech, est l’occasion pour les partenaires de la Coalition de discuter des prochaines étapes pour assurer une défaite durable de Daech en Irak et en Syrie, ainsi que les moyens d’accélérer l’approche collective de lutte contre les ambitions mondiales du groupe dit Etat Islamique (EI).

Cette réunion, marquée par la participation de l’envoyé spécial du président Trump pour la Coalition contre Daech, Brett H. McGurk, et d’un groupe restreint de pays membres de la Coalition contre Daech, est l’occasion pour les partenaires de la Coalition de discuter des prochaines étapes pour assurer une défaite durable de Daech en Irak et en Syrie, ainsi que les moyens d’accélérer l’approche collective de lutte contre les ambitions mondiales du groupe terroriste.


Elle mettra particulièrement l’accent sur la présence de Daech en Afrique et inclura une discussion détaillée des priorités pour les multiples axes d’action de la Coalition tels que la stabilisation, les combattants terroristes étrangers, le financement antiterroriste et les messages anti-radicalisation.

La rencontre mettra particulièrement l’accent sur la présence de l’EI en Afrique et inclura une discussion détaillée des priorités pour les multiples axes d’action de la Coalition, y compris la stabilisation, les combattants terroristes étrangers, le financement antiterroriste et les messages anti-radicalisation.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut