International › APA

Présidentielle camerounaise : Biya va battre «personnellement » campagne

Le chef de l’Etat camerounais Paul Biya descend ce samedi sur le terrain à Maroua dans la région de l’Extrême-nord pour battre « personnellement » campagne en vue d’une réélection pour un septième mandat à la tête du pays lors de la présidentielle du 7 octobre prochain.Une semaine après le lancement officielle de la campagne, et à une semaine du scrutin où il aura en face de lui huit candidats de l’opposition, le chef de l’Etat sortant et candidat du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, pouvoir) fera sa première sortie dans cette campagne électorale.

Pour la circonstance, le secrétariat général du Comité central du RDPC dans un communiqué largement repris samedi par la radio télévision publique (CRTV), a appelé à une « forte mobilisation des militants et sympathisants du RDPC », en vue de réserver « un accueil exceptionnel » à leur candidat, avant « le plébiscite » du 7 octobre prochain.

Critiqué pour sa gestion du pays qui aurait permis l’enrichissement de plusieurs pontes du régime, le président-candidat devrait saisir l’occasion pour défendre son bilan et présenter son projet de société à ses compatriotes pour les sept prochaines années. Le tout sera bâti autour de son slogan de campagne intitulé « La force de l’expérience ».

Agé de 85 ans dont 36 passés au pouvoir, Paul Biya se dit toujours « motivé » pour servir son pays qu’il déclare avoir engagé dans la voie du développement pour une émergence économique projetée à l’horizon 2035.


Pour ses partisans, il mérite le suffrage des Camerounais afin de « parachever l’œuvre qu’il a engagée depuis qu’il est arrivé à la tête du pays », nonobstant les critiques de l’opposition qui parle d’ « un mandat de trop ».

Au pouvoir depuis le 6 novembre 1982 à la faveur de la démission du président Ahmadou Ahidjo dont il était le « successeur constitutionnel » en tant que Premier ministre, Paul Biya a depuis lors été réélu à la tête du Cameroun en 1987, 1992, 1997, 2004 et 2011.

Selon des observateurs, le promoteur de la politique du « Renouveau » basée sur la « rigueur et la moralisation » reste le principal favori du scrutin à un tour de l’élection présidentielle dont celui qui est classé premier est automatiquement élu.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut