International › APA

Présidentielle mauritanienne : Ould Maouloud promet de régler le passif humanitaire

Pas d'image

Le candidat à l’élection présidentielle de samedi prochain en Mauritanie, Mohamed Ould Maouloud a promis de régler le passif humanitaire et de rendre justice à ses victimes, dans un discours lors d’un meeting à Sélibaby (500 kilomètres au sud-est de Nouakchott).Il a considéré que le régime du président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz n’a pas réglé les problèmes des mauritaniens rapatriés du Sénégal depuis 1989.

Ould Maouloud a également exprimé son intention, s’il est élu, d’unifier les différentes couches de la société mauritanienne au sein d’un Etat civil.

Il faut que les fils émigrés de Sélibaby obtiennent leurs documents civils dans leurs lieux de travail, a-t-il prôné, assurant qu’il examinera la question des demandes de double nationalité.

Le candidat a expliqué que l’insouciance manifestée par l’Etat à la situation de ces émigrés préjudicie leurs investissements qui représentent une ressource économique et une source de devises pour le pays.


Ma candidature vise à rendre justice aux citoyens défavorisés, aux agriculteurs, aux éleveurs et aux pauvres qui ont tant souffert pendant la dernière décennie, a-t-il aussi dit.

Selon lui, cette catégorie de citoyens n’est plus capable aujourd’hui de satisfaire ses besoins par le revenu de son travail à cause des politiques du régime en place.

Ould Maouloud a annoncé un plan d’urgence consistant à baisser les prix, à venir en aide aux éleveurs et agriculteurs, à augmenter les salaires des fonctionnaires et à doubler ceux des enseignants, à réformer l’enseignement, à promouvoir la santé et à créer des emplois pour les jeunes.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut