International › APA

Présidentielle sénégalaise : Macky Sall ira « faire la sieste » après son vote

Le président sortant, Macky Sall a affiché, vendredi à Gossas, un département de la région de Fatick (centre), sa conscience tranquille, à neuf jours du scrutin présidentiel où il remet son mandat septennal en jeu pour un quinquennat, indiquant ainsi qu’il ira, après son vote, « faire la sieste » pour venir écouter ensuite la bonne nouvelle « à 19h ».« Après avoir terminé le vote à Fatick (centre, son lieu de vote), je retournerai comme d’habitude chez moi pour faire la sieste jusqu’à 19h avant d’allumer la radio et la télévision pour écouter les raclées » que vont subir les quatre candidats de l’opposition, a déclaré le candidat sortant dans un ton amusé.

Il tenait cet après-midi à Gossas, ville de son Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne, un meeting, pour la douzième journée de campagne dont le premier tour est prévu le 24 février prochain.

« Naturellement, Gossas est un département que je gagne. Ici je n’ai pas de doute. C’est juste que pour une élection, on est tenu de venir rendre visite à ses parents et amis. Mais n’eût été cela, je n’avais pas besoin de venir à Gossas », a déclaré le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY, ensemble pour un même espoir), mettant le focus sur ce qui est prévu dans la deuxième phase de son Plan Sénégal émergent (PSE) en cas de réélection.

En plus des Espaces numériques ouverts (Eno) pour les étudiants dans chaque département, les centres de formation professionnelle et technique, la Délégation à l’entreprenariat rapide (Der), doté d’un financement annuel de 30 milliards FCFA, viendra soutenir les projets des jeunes et des femmes, selon le candidat Macky Sall.

En plus de cela, il promet de construire à Gossas, où il attend « un score de 90% » pour l’élection, un « petit building administratif ». Et ce sera le cas, d’après lui, dans « les chefs-lieux de régions et de départements ».


Plusieurs responsables politiques étaient dans la manifestation en compagnie de plusieurs icones du pays, notamment El hadji Ousseynou Diouf, ancien international de football, Amadou Dia Ba, seul champion olympique du Sénégal et l’artiste Youssou Ndour qui a demandé aux populations de « s’approprier le PSE qui n’est plus la propriété de Macky Sall ».

Pour sa part, Mahammad Boun Abdallah Dionne, laudateur et très excité d’accueillir son mentor politique, a loué les réalisations infrastructurelles du PSE dans son département qui compte six communes et 42.810 électeurs sur un total régional de 322.290.

Macky Sall, passé d’abord à Guinguinéo, la ville de l’ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, avant de venir à Gossas, se rendra ensuite dans la région de Diourbel (centre) où il terminera cette journée avec deux autres meetings, dans les départements de Bambey et Diourbel.

La présidentielle de 2019 le mettra aux prises avec ses opposants Madické Niang, Issa Sall, Idrissa Seck et Ousmane Sonko.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut