International › APA

Présidentielle sénégalaise : pas de « doute » sur la participation de Khalifa Sall (proche)

Le maire de la commune dakaroise de Mermoz Sacré-Cœur, Barthélémy Dias, a appelé tous les souteneurs de Khalifa Sall, à ne point « douter » de la participation à l’élection présidentielle de 2019 de l’ex-maire de Dakar, actuellement en prison pour détournement de fonds publics.« Je voudrais dire que nous (Khalifa Sall) serons présent à l’élection présidentielle de 2019 », a dit Barthélemy Dias, lors d’une conférence de presse donnée mardi à Dakar.

M. Dias vient de recouvrer la libéré après 6 mois d’incarcération à la prison de Rebeuss (Dakar) pour avoir « discrédité une décision de justice », notamment le premier jugement ayant condamné Khalifa Sall à 5 ans de prison ferme dans l’affaire de la Caisse d’avance de la ville de Dakar.

Ainsi malgré la confirmation en appel de ce jugement, « Khalifa Sall sera candidat, parce que le pourvoi en cassation ne peut pas être vidé d’ici 6 mois », à soutenu Barthélémy Dias dont la rencontre avec les journalistes s’est déroulée au siège de sa mairie.  Il était entouré de plusieurs proches et partisans du camp de Khalifa Sall ainsi que de ses avocats.

S’étant beaucoup confondu en remerciements à l’entame de son discours surtout pour les soutiens qu’il a reçus au moment de sa détention, M. Dias a appelé ses camarades « khalifistes » à ne laisser le moindre doute les habiter quant à la candidature de leur leader incarcéré dont « le casier judiciaire est vierge ».

« Ce que le régime cherche à faire ne passera pas », a-t-il martelé avant de souligner que Khalifa Sall, qui « a rendez-vous avec l’histoire », est « le leader politique de Dakar » qui est par ailleurs « la mère des batailles ».


Convaincu de la force politique de son leader, Barthélemy Dias a estimé que tout candidat devant aller au second tour de la présidentielle doit avoir au minimum 40% des suffrages au premier des Dakarois.  Khalifa Sall a dépassé cet objectif pour avoir remporté « 16 sur 19 communes » lors des élections locales de 2014 sous la bannière de la coalition Taxawu Dakar, a affirmé  M. Dias.

« Si Khalifa Sall voulait sortir demain de prison, il sortirait. Mais ce qu’on nous demande de faire, on ne le fera pas. Ce qu’on nous demande de dire, on ne le dira pas », a ajouté l’édile de Mermoz Sacré-cœur, sans préciser ce à quoi il fait allusion.

Il a donné rendez-vous aux Sénégalais, soulignant que « d’ici quelques jours (où) vous nous verrez dans les rues de Dakar » pour aller collecter les parrainages des citoyens comme le lui a « demandé », depuis la prison, Khalifa Sall.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut