International › APA

Présidentielle sénégalaise : quand les artistes célèbrent les réalisations de Macky Sall

Macky Sall est presque toujours devancé dans ses meetings de campagne par des chanteurs et comédiens qui, par des chants et des sketchs bien à propos, rappellent ou font découvrir à l’assistance ses réalisations durant son septennat.Ainsi, Sokhna Dieng, une adolescente originaire de la région de Kaolack (centre) qui s’est fait d’abord connaître dans « Sen Petit Gallé », une émission de vacances de la chaîne privée TFM dédiée aux enfants, à travers ses talents d’imitation des œuvres musicales d’artistes sénégalais, a impressionné mardi soir la foule de gens qui s’est déplacée au stade régional Lamine Guèye, du nom du premier président de l’Assemblée nationale du Sénégal indépendant.

S’inspirant d’une célèbre chanson de la diva Fatou Guéwel Diouf dédiée à Cheikh Ibrahima Fall, fidèle lieutenant de Cheikh Ahmadou Bamba, « Sokhou BB » (surnom de la jeune fille) a magnifié les réalisations du candidat Macky Sall (TER, autoroute Ila Touba, bourses familiales, etc.). Les envolées lyriques étaient telles que le chef de l’Etat n’a pu s’empêcher d’applaudir, imité en cela par le public qui, malgré l’heure tardive –il était un peu plus de minuit– s’est longuement livré à un standing ovation.

Sonorités locales

Les meetings et caravanes de Macky Sall, ainsi pour cette campagne qui a débuté le 3 février, sont savamment animés dans les différentes zones que traverse son cortège par des sonorités locales (sud, nord, centre) de musiciens chantant son œuvre, à la grande joie des grosses foules drainées par les meetings du candidat sortant.

Plus de dix morceaux ont ainsi été répertoriés par l’envoyé spécial d’APA. A commencer par Youssou Ndour, qui a repris la chanson « Alboury », jusqu’à Souleymane Faye et Pape Ndiaye Thiopet, en passant par les frères du mythique groupe casamançais « Touré Kunda ». Dans leurs chansons, ils célèbrent tous le bilan de Macky Sall et finissent par conclure qu’il mérite largement  un second mandat.

Pour sa part, le « Touré Kunda » réinterprétant son célèbre tube mandingue « Fondinké », en a profité pour déclamer que Macky Sall est le premier chef d’Etat sénégalais à mener son pays à un niveau jamais imaginé.

Ce morceau et « Alboury »  de Youssou Ndour servent, alternativement,  d’introduction à toute adresse de Macky Sall dans ses meetings de campagne.


Pas en reste, le comédien Sa Nekh et ses collègues Cheikh Ndiaye et Aziz Niane, membres de la troupe Soleil ainsi que Serigne Ngagne de la troupe Janxeen, toutes deux de Thiès, ville réputée être le fief du candidat Idrissa Seck, animent souvent les sorties du chef de l’Etat.

Le maire de cette région, située à 70 km de Dakar, Talla Sylla, a lui aussi concocté une chanson pour souhaiter un second mandat au candidat Macky Sall. Elle sera probablement jouée à fond lors du passage de la caravane de ce dernier dans la zone dimanche prochain, à la quinzième journée de la campagne électorale qui s’achève le 22 février, soit 24h avant le premier tour.

Touche internationale

Par ailleurs, le Gambien Jaliba Kuyateh qui a récemment chanté la réalisation du pont de Farafenni, une œuvre des présidents Macky Sall et Adama Barrow, a joué lui aussi sa partition durant cette campagne présidentielle sénégalaise en faveur du candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, ensemble pour un même espoir) lors des meetings organisés dans des localités de la région naturelle de la Casamance (Ziguinchor, Kolda et Sédhiou).

Toutefois dans la région de Sédhiou, certains habitants se sont offusqués, dimanche dernier, du fait qu’on n’ait pas permis au célèbre groupe local, UCAS Band, de faire une prestation. Seuls Jaliba et le « Touré Kunda » ont joué.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut