International › APA

Projet Sublime Côte d’Ivoire: 480 milliards FCFA d’investissements touristiques prévus pour la zone de San-Pedro

Pas d'image

Quelque 480 milliards de FCFA d’investissements touristiques sont prévus pour la zone de San-Pedro, dans le Sud-ouest ivoirien, a indiqué dimanche le ministre du Tourisme et des loisirs, Siandou Fofana, au terme d’une visite touristique dans le Sud-ouest du pays.Cette visite, qui s’est déroulée du 15 au 19 mai 2019, intervient dans le cadre de la Caravane Sublime Côte d’Ivoire, la stratégie nationale de développement du secteur du tourisme à échéance 2025, dont le financement global est estimé à 3 200 milliards de Fcfa.    

   Pour la zone San-Pedro, chef-lieu de préfecture, « c’est 480 milliards Fcfa d’investissements » qui sont prévus pour le développement du secteur du tourisme de la région, a fait savoir M. Siandou Fofana, face à la presse, dans cette cité balnéaire.

« Dans les 480 milliards Fcfa, il y a deux modules de financement », ceux essentiellement du ressort des infrastructures touristiques, des loisirs et hôtelières, tandis que le second module concerne les infrastructures d’accompagnement telles la réhabilitation des routes, a relevé M. Siandou Fofana.   

Pour la stratégie Sublime Côte d’Ivoire, ajoutera-t-il, c’est 1 500 kilomètres de routes « définies » pour la région du sud-ouest ivoirien. Des travaux d’infrastructures intégrés dans l’enveloppe des 480 milliards de Fcfa dont « les financements sont déjà acquis ».  

La Côte d’Ivoire qui ambitionne d’être un pays émergent en 2020, a élaboré un Programme national de développement  (PND 2016-2020) de 30 000 milliards Fcfa dont « une enveloppe de 3 557 milliards Fcfa » est destinée pour les travaux neufs et de renforcement des chaussées. 

« Sur le modèle de ces deux modules, il y a 1 500 milliards de Fcfa que l’Etat va engager pour faire la mise en œuvre de sa stratégie Sublime Côte d’Ivoire, le reste étant à rechercher auprès des investisseurs privés »,  a poursuivi le ministre ivoirien du Tourisme et des loisirs.  


Sept zones d’investissements ont été élaborées. Selon le ministre du Tourisme, les financements se feront au regard des priorités du gouvernement. San-Pedro est la première région visitée par cette caravane qui devrait s’étendre chaque mois dans une région touristique.    

 « Au terme de cette stratégie, en 2025, on devrait être à mesure d’être parmi les quatre pôles de croissance du pays, notamment le troisième pôle économique ivoirien »,  a dit M. Siandou Fofana, qui a souligné que le secteur enregistre « un peu plus de 6,5% » dans le PIB de la Côte d’Ivoire. 

San-Pedro abrite le deuxième port de la Côte d’Ivoire. Ce port est le premier exportateur mondial de cacao. L’Etat ivoirien veut mettre à niveau les infrastructures routières et hôtelières pour la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN ) prévue en 2023 et qui se déroule en partie dans cette cité.

La Côte d’Ivoire, troisième destination du tourisme d’Affaires en Afrique après le Nigeria et le Maroc, envisage de devenir un hub touristique sur le continent et une destination de référence en Afrique de l’Ouest avec 5 millions de visiteurs à l’horizon 2025.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut