International › APA

Prorogation des mandats des exécutifs des fédérations sportives au Cameroun

Le conseil d’administration du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC) a décidé de reporter le renouvellement des exécutifs au sein des fédérations sportives nationales après les Jeux Olympiques (JO) ‎de Tokyo (Japon) du 24 juillet au 9 août 2020, a annoncé, mardi, son président Hamad Kalkaba Malboum.Expliquant les résolutions du conseil d’administration au cours d’un programme radiophonique à la radiotélévision nationale (CRTV), ce dernier a justifié cette prorogation à la proximité avec les JO.

« Nous sommes à 15 mois des Jeux olympiques. Il n’était pas bon que les débats soient transférés sur le positionnement des individus au détriment des athlètes qui ont commencé leur préparation depuis 2017 », a-t-il indiqué.

Au regard de la passion et des batailles qui entourent généralement le renouvellement des exécutifs des fédérations sportives, « le CNOSC n’a pas voulu prendre le risque des luttes de positionnement personnelles prennent le pas sur le volet sportif », a-t-il souligné.

En d’autres termes, a déclaré M. Kalkaba, il est question de « donner la chance aux athlètes de mieux préparer cette échéance sportive capitale, car une bonne préparation constitue une chance pour notre pays de remporter médailles lors des Jeux olympiques ».


Outre les exécutifs fédéraux, les mandats du bureau exécutif et du conseil d’administration du CNOSC ont été prorogés jusqu’à la même période.

En marge de la prochaine assemblée générale du CNOSC en juin prochain, il est prévu l’organisation d’une convention du sport camerounais dont l’objectif est de faire le bilan de son fonctionnement actuel pour en fixer un nouveau cap.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut